News

<font color='#55563B' size='2'>Keith Whitmore: ''The Congress is an active stakeholder in implementing the Council of Europe neighbourhood policy''</font>

Keith Whitmore: ''The Congress is an active stakeholder in implementing the Council of Europe neighbourhood policy''  [23/05/2012]

Addressing the 122nd Ministerial Session of the Committee of Ministers on 23 May 2012, Congress President Keith Whitmore presented the Congress’ involvement in the Council of Europe’s neighbourhood policy and in particular towards Morocco and Tunisia. ''Our action for the southern Mediterranean is built on our long-standing experience in the region, dating back to 1988 and designed in close co-operation with other actors and Council of Europe bodies. The Congress is pursuing two types of intervention: an immediate assistance to help establish an adequate legal framework for a real local and regional democracy, and the support to initiatives on democratic governance and co-operation with newly elected local representatives'', he explained. This includes for instance a continued assistance with the new legislation on regionalisation in Morocco, the contribution to the work of the National Constituent Assembly in Tunisia, and offering expertise to accompany the electoral processes or developing a “special partner status” for local and regional elected representatives and their associations in both countries.  

Speech  

Keith Whitmore : 'Le Congrès est un acteur actif dans la mise en œuvre de la politique de voisinage du Conseil de l’Europe''  [23/05/2012]

S’adressant à la 122ème session du Comité des Ministres le 23 mai 2012, le Président du Congrès Keith Whitmore a présenté la manière dont le Congrès participe à la politique de voisinage du Conseil de l’Europe, en particulier concernant le Maroc et la Tunisie. ''Notre action en faveur du sud de la Méditerranée s’appuie sur notre longue expérience dans la région, qui a débutée en 1988. Elle est conçue en coopération étroite avec d’autres acteurs et divers organes du Conseil de l’Europe . Le Congrès assure deux types d’interventions : d’une part, une assistance immédiate afin d’aider à la mise en place d’un cadre juridique adéquat pour une démocratie locale et régionale effective et, d’autre part, un soutien aux initiatives concernant la gouvernance démocratique et la coopération avec les nouveaux élus locaux'', a-t-il expliqué. Ainsi, par exemple, le Congrès apporte de manière continue son aide à l’élaboration d’une nouvelle législation sur la régionalisation au Maroc, il contribue aux travaux de l’Assemblée nationale constituante de la Tunisie et propose son expertise pour accompagner les processus électoraux ou prépare un « statut de partenaire spécial » pour les élus locaux et régionaux et leurs associations dans ces deux pays.  

Discours (anglais)