News

<font color='#55563B' size='2'> Congress President Keith Whitmore makes an official visit to Croatia</font>

Congress President Keith Whitmore makes an official visit to Croatia  [05/06/2012]

At the invitation of the Croatian government, Congress President Keith Whitmore, accompanied by Congress Secretary General Andreas Kiefer, is conducting an official visit to Croatia, visiting Zagreb, Kutina and Dubrovnik from 4-6 June 2012. During the 3 day visit, The Congress President is holding high-level meetings with, amongst others, the Deputy Prime Minister for Domestic, Foreign and European Policy, Mr Neven Mimica, and Minister of Public Administration Mr Arsen Bauk, with the reform of local and regional democracy in Croatia one of the topics to be discussed. Speaking after these meetings, Keith Whitmore said, “Most elements of the reform - in order to achieve sustainable consensus among all actors concerned - will be implemented by 2017, when the next local elections will be held. In this context the monitoring visit and report of the Congress scheduled for 2013 will be able to feed this reform process with experiences from other countries in applying the ECLSG”.  

News
Special file  

Keith Whitmore, Président du Congrès, en visite officielle en Croatie  [05/06/2012]

A l’invitation du Gouvernement croate, Keith Whitmore, Président du Congrès, accompagné d’Andreas Kiefer, Secrétaire général du Congrès, effectue du 4 au 6 juin 2012 une visite officielle en Croatie, de Zagreb à Dubrovnik en passant par Kutina. Le programme de ces trois jours de visite prévoit des rencontres à haut niveau notamment avec M. Neven Mimica, Vice-Premier ministre chargé des Affaires intérieures, étrangères et européennes et M. Arsen Bauk, Ministre de l’Administration publique, avec lesquels il a examiné, entre autres questions, la réforme de la démocratie locale et régionale en Croatie. A l’issue de ces entretiens, Keith Whitmore a indiqué que « la plupart des éléments de la réforme -dont le but est de parvenir à un consensus durable entre tous les acteurs concernés- auront été mis en œuvre en 2017 quand se tiendront les prochaines élections locales. Dans ce contexte, la visite et le rapport de suivi du Congrès prévus pour 2013 permettront de nourrir le processus de réforme avec les enseignements tirés de l’expérience d’autres pays concernant l’application de la Charte européenne de l’autonomie locale».  

News
Dossier spécial