News

<font color='#55563B' size='2'>Congress President concerned by resurgence of regional tension in Georgia</font>

Congress President concerned by resurgence of regional tension in Georgia  [20/07/2015]

Reacting to the moving of the Administrative Border Line (ABL) between South Ossetia and the rest of Georgian territory, Jean-Claude Frécon, President of the Congress made a statement. “In March this year, speaking on behalf of the Congress, I strongly condemned the signature of a so-called “alliance and integration treaty” between South Ossetia and Russia. We were convinced that this move could heighten tension in the region and pose a threat to the local populations”- he stated insisting that 'the Congress has always been in favour of establishing regions with a special status which respect the territorial integrity of states. Consequently, the only reasonable solution is for South Ossetia to once again come under the control of the Tbilisi authorities.”  

Press release  

Le Président du Congrès préoccupé par un regain de tensions régionales en Géorgie  [20/07/2015]

Réagissant au déplacement de la ligne de démarcation administrative entre l’Ossétie du Sud et le reste du territoire géorgien, Jean-Claude Frécon, Président du Congrès a fait une déclaration. « Au mois de mars de cette année, j’avais condamné, au nom du Congrès, la signature d’un prétendu « traité sur l’alliance et l’intégration » entre l’Ossétie du sud et la Russie. Nous étions persuadés que cette orientation était porteuse de tensions régionales et de menaces pour les populations locales » a-t-il déclaré en rappelant que « le Congrès a toujours été favorable à l’établissement de régions à statut particulier dans le respect de l’intégrité territoriale des Etats, le retour de l’Ossétie du Sud sous le contrôle des autorités de Tbilissi est donc la seule solution raisonnable. »  

Communiqué de presse