News

<font color='#55563B' size='2'>Standing Committee of the CALRE: perspectives for cooperation with the Congress</font>

Standing Committee of the CALRE: perspectives for cooperation with the Congress  [09/07/2015]

“We need to further strengthen cooperation with the Conference of European Regional Legislative Assemblies (CALRE) through concrete joint activities and by getting involved members of your regional parliaments who are also members of the Congress” stated Gudrun Mosler-Törnström, President of the Chamber of Regions and Vice-President of the Bureau of the Congress, at the Standing Committee of CALRE on 9 July 2015 in Brussels. She referred, in particular, to the on-going work of the Governance Committee and the reports on conditions of office of local and regional elected representatives, on developments in regionalisation in member States of the Council of Europe, on preventing corruption/promoting public ethics on local and regional levels, on criteria for standing for local and regional elections, citizen participation, on the role of women in politics and e-government. “We are interested to introduce the needs and proposals of the regions with legislative powers in European Conventions and action plans established by the Council of Europe” she concluded. Since the signature of the co-operation agreement between the Congress and CALRE in 2010, representatives of both organisations have held annual meetings at different levels. 

Speech  

Comité permanent de CALRE: perspectives de coopération avec le Congrès  [09/07/2015]

« Nous avons besoin de renforcer encore notre coopération avec la Conférence des Assemblées législatives régionales européennes (CALRE) grâce à des activités communes concrètes et à la mobilisation des membres de vos parlements régionaux qui sont aussi membres du Congrès », a déclaré Gudrun Mosler-Törnström, Présidente de la Chambre des Régions et Vice-Présidente du Bureau du Congrès, au Comité permanent de la CALRE le 9 juillet 2015 à Bruxelles. Elle a mentionné en particulier les travaux en cours au sein de la Commission de la gouvernance et les rapports sur le statut des élus locaux et régionaux, sur les faits nouveaux en matière de régionalisation dans les Etats membres du Conseil de l’Europe, sur la prévention de la corruption/sur la promotion de la déontologie publique au niveau local et régional et sur les critères à satisfaire pour pouvoir présenter sa candidature aux élections locales et régionales ainsi que sur la participation des citoyens et sur le rôle des femmes en politique ou sur l’e-gouvernement. « Nous souhaiterions introduire dans les conventions européennes et les plans d’action élaborés par le Conseil de l’Europe les besoins et les propositions des régions dotées de pouvoirs législatifs », a-t-elle conclu. Depuis la signature de l’accord de coopération entre le Congrès et la CALRE en 2010, des représentants des deux organisations tiennent des réunions annuelles à différents niveaux. 

Discours (anglais)