Débat sur l'observation des élections municipales en Géorgie (le 30 mai 2010)
Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe a adopté hier un rapport, une résolution et une recommandation au terme d’un débat sur les élections municipales de Géorgie du 30 mai 2010. Le rapport, présenté par Günther Krug (Allemagne, SOC), est le résultat d’une mission d’observation électorale menée par le Congrès avec la participation du Comité des Régions de l’Union européenne.

Les intervenants au débat
Günther Krug (Allemagne, SOC)Le rapporteur Günther Krug (Allemagne, SOC) a introduit le débat sur le rapport lequel conclut que ces élections municipales – qui comprenaient la première élection du maire de Tbilissi au suffrage direct – marquent un progrès manifeste vers le respect des normes européennes. Toutefois, des solutions devront être apportées à un certain nombre d’insuffisances touchant au contexte des élections, si l’on veut consolider les progrès réalisés et renforcer la confiance de l’opinion publique avant les élections nationales organisées prochainement dans le pays. La délégation du Congrès mentionne des pratiques d’intimidation et de brimades, une utilisation abusive des ressources administratives à des fins de campagne ainsi que des carences du cadre juridique.

Sharon Taylor, membre du Comité des Régions de l’UESharon Taylor, membre du Comité des Régions de l’UE : «Il y a eu une forte volonté politique au niveau national afin d’assurer la bonne tenue de ces élections». Sharon Taylor a reconnu le travail de la Commission électorale centrale, le professionnalisme du personnel des bureaux de vote ainsi que les efforts proactifs déployés par les autorités afin de résoudre les problèmes pendant les élections. Cependant, elle a mis en exergue plusieurs lacunes qui doivent être abordées.


George Ugulava, maire de TbilissiGeorge Ugulava, récemment élu maire de Tbilissi, a souligné que la délégation du Congrès a assisté à la mise des fondations de la culture de dialogue politique en Géorgie qui a remplacé la confrontation et la méfiance entre les candidats. Il a fait noter le caractère unique des élections du maire de Tbilissi qui pour la première fois ont été directes et précédées de débats télévisés ouverts entre les candidats. George Ugulava a reconnu la nécessité d’améliorer la législation électorale existante avant les élections nationales de 2012 et a signalé que la nouvelle Constitution du pays, adoptée le 15 octobre dernier, comprend désormais des dispositions relatives à l’autonomie locale.
Discours

Vidéo du débat



       original    |    anglais    |    français
Agenda de la session

Ordre du jour
Contacts

Division de la Communication
+33 (0)3 90 21 52 40
congress.com@coe.int

Service de la Séance

Dolores Ríos Turón
+33 (0)3 88 41 34 51
congress.session@coe.int