News

<font color='#55563B' size='2'>Congress President welcomes new Tunisian Constitution’s recognition of local democracy</font>

Congress President welcomes new Tunisian Constitution’s recognition of local democracy  [14/02/2014]

Herwig van Staa, President of the Congress, welcomed the promulgation on 27 January of the new Constitution of the Tunisian Republic, emphasising that the Constitution represented a great step forward in the development of democracy in the country, and a major hope for all countries in the region. He especially commended the high importance attached by the new Tunisian Constitution to local government, comprising municipalities, regions and districts. “The Congress has worked with the Venice Commission on the questions relating to local and regional democracy since the formation in 2011 of the National Constituent Assembly. We are now ready to deepen our ties with the newly elected local and regional authorities in Tunisia – particularly in the preparation of the local electoral legislation, in the observation of local and/or regional elections, and in training and support for elected representatives,” said the President. “The Congress will help strengthen co-operation with Tunisia, specifically by way of the future “Partner for Local Democracy” status which will be open to local and regional authorities of the states in the Council of Europe neighbourhood,” he added.  

Press release
Full text of the declaration  

Le Président du Congrès salue la prise en compte de la démocratie locale dans la nouvelle Constitution tunisienne  [14/02/2014]

Herwig van Staa, Président du Congrès, a salué la promulgation, en date du 27 janvier dernier, de la nouvelle Constitution de la République Tunisienne, en soulignant que « cette Constitution représente une avancée considérable dans le développement de la démocratie dans le pays et un espoir majeur pour l’ensemble des pays de la région ». Il s’est félicité en particulier du fait que la nouvelle Constitution Tunisienne accorde une grande importance au pouvoir local, qui comprend municipalités, régions et districts. « Le Congrès a œuvré avec la Commission de Venise sur les questions de démocratie territoriale depuis la formation, en 2011, de l’Assemblée Nationale Constituante. Nous sommes prêts désormais à approfondir nos liens avec les autorités locales et régionales nouvellement élues en Tunisie – en particulier, dans la préparation de la législation électorale locale, dans l’observation des élections locales et/ou régionales ainsi que la formation et le soutien aux élus » a souligné le Président. « Le Congrès contribuera à renforcer la coopération avec la Tunisie, notamment par le biais du futur Statut de « Partenaire de la démocratie locale », qui sera ouvert aux collectivités locales et régionales des Etats voisins du Conseil de l’Europe. » a-t-il ajouté.  

Communiqué de presse
Texte intégral de la déclaration