Roumanie : inquiétude du Commissaire concernant le relogement de Roms dans un bâtiment contaminé

Strasbourg, 7/6/2012 - Le Commissaire Muižnieks s’est dit très préoccupé par l’expulsion de plus de 300 familles roms et leur relogement dans les locaux d’une usine chimique désaffectée, dans la ville de Baia Mare, en Roumanie. Selon les informations disponibles, 22 enfants et deux adultes ont dû être hospitalisés pour des intoxications causées par des contacts avec des substances toxiques encore présentes dans les bâtiments.

Dans un entretien accordé à l’AFP, le Commissaire a déclaré que l’initiative prise par les autorités de Baia Mare ne porte pas seulement atteinte au droit des Roms à un logement convenable, mais aussi à leur droit à la vie.

« A l’évidence, l’installation dans les locaux d’une ancienne usine chimique ne constitue pas une solution de relogement convenable. Les autorités roumaines devraient mener une enquête effective pour déterminer qui est responsable des problèmes de santé des habitants. Ceux-ci devraient obtenir réparation. »

Le Commissaire a appelé le maire de Baia Mare à faire en sorte que les familles concernées puissent s’installer rapidement dans des logements convenables, où leur santé ne soit pas menacée et où elles ne soient pas isolées du reste de la population. Il a aussi souligné la nécessité de consulter les intéressés et d’obtenir leur accord avant tout relogement.

Le Commissaire continuera à suivre cette affaire et a l’intention de soulever cette question dans le cadre de son dialogue en cours avec les autorités nationales.


Contact Presse au bureau du Commissaire::
Stefano Montanari, +33 (0)6 61 14 70 37; stefano.montanari@coe.int   

Suivez le Commissaire sur Twitter