International conference on children and war [05/02/2007]

Children who are victims of war, says the Council of Europe's Deputy Secretary General, Maud de Boer-Buquicchio, all too frequently continue to suffer when the fighting ends, victims of another scourge – that of human trafficking. She was speaking at the opening of an international conference in Paris on 5 and 6 February on 'freeing the children of war'. The Council of Europe, she told her audience, had drawn up the first European treaty against this new form of slavery, one that was also open to non-European states. She called on all the countries represented at the conference to sign and ratify this convention without delay. 

 Speech  

Conférence internationale ''Libérons les enfants de la guerre'' [05/02/2007]

'' Trop souvent, les enfants victimes de la guerre, continuent d’être victimes après la fin des conflits, victimes d’un autre fléau – la traite des êtres humains. Nous avons au Conseil de l’Europe, élaboré le premier traité européen ouvert aussi aux pays non-européens, contre cette nouvelle forme d’esclavage. J’appelle tous les Etats ici présent à adhérer à cette convention dans les plus brefs délais'', a déclaré le 5 février la Secrétaire générale adjointe, Maud de Boer-Buquicchio, à l'ouverture de la Conférence internationale ''Libérons les enfants de la guerre'', qui s'est tenue à Paris, les 5 et 6 février.  

 Discours