Maud de Boer-Buquicchio: “It would be a great mistake if women were to be kept silent on issues of peace and security” [22/01/2003]

“It would be a great mistake not to give women their place at the negotiation table, when decisions are taken regarding the rebuilding of society after conflict”, in the words of the Deputy Secretary General, speaking in Skopje on 22 January . Opening the Council of Europe’s ministerial conference which is looking at women’s role in conflict prevention and peace-building, she also pointed to the need for women and men to work together to advance equality. She expressed her view that “countries will not develop in a democratic way when women are less well treated than the male half of society”.
Speech
Special file
The conference in pictures  
 

Maud de Boer-Buquicchio : ''On aurait tort de vouloir que les femmes restent muettes sur les questions de paix et de sécurité'' [22/01/2003]

''Ce serait une grave erreur de ne pas donner aux femmes leur place à la table des négociations au moment où sont prises les décisions concernant la reconstruction de la société après un conflit'', a déclaré la Secrétaire Générale adjointe, à Skopje. Intervenant le 22 janvier à l’ouverture de la Conférence ministérielle du Conseil de l’Europe sur le rôle des femmes dans la prévention des conflits et le renforcement de la paix, elle a également souligné la nécessaire coopération entre les hommes et les femmes pour faire progresser l’égalité. ''Les pays ne se développeront pas démocratiquement si les femmes sont moins bien traitées que les hommes qui représentent la moitié de la société'', a-t-elle affirmé.
Discours
Dossier spécial
La conférence en images