Guido Westerwelle addresses rise of ''nationalist'' politics, need to focus Council of Europe’s mission [04/10/2010]

In his address before the Parliamentary Assembly on 4 October, Guido Westerwelle, Deputy Federal Chancellor and Federal Minister for Foreign Affairs of Germany, warned of an increasing nationalism in politics. ''It may get you applause back home'', he said, but it is ''irresponsible''. Judgments in the European Court of Human Rights against Germany, for example, should not be interpreted as defeats, he said, in truth, the citizens of Germany win. Westerwelle also urged the Council of Europe to ''chuck overboard dead weight'' and focus on human rights protection. ''I understand the temptation to adopt wider roles, but we have to accept financial restrictions and resist this temptation'', he said.''If international organisations blur their profile, they can weaken their action''. Marking 60 years of the European Convention on Human Rights and 60 years since Germany became an associate member of the Council of Europe, Westerwelle thanked the citizens of Europe for their ''trust in'' and ''support for'' German democracy.  (More...)

 Video of the speech
 Extract of the verbatim records  

Guido Westerwelle évoque la montée du nationalisme en politique et la nécessité pour le Conseil de l'Europe de privilégier sa mission [04/10/2010]

Dans son discours devant l'Assemblée parlementaire le 4 octobre, Guido Westerwelle, vice-chancelier fédéral et ministre allemand des Affaires étrangères, a mis en garde contre la montée du nationalisme en politique. ''Le discours nationaliste peut valoir à son auteur une certaine popularité au sein de son propre pays'', a-t-il indiqué, mais cette attitude est ''irresponsable''. Les arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme prononcés à l'encontre de l'Allemagne, par exemple, ne devraient pas être considérés comme une défaite, a-t-il expliqué. ''Ils sont, en vérité, une victoire pour les citoyens allemands''. M. Westerwelle a également invité instamment le Conseil de l'Europe à ''se débarrasser de ses poids morts'' et à privilégier la protection des droits de l'homme. Soulignant que nous célébrons actuellement le 60e anniversaire de la Convention européenne des droits de l'homme et le 60e anniversaire de l'adhésion de l'Allemagne au Conseil de l'Europe, M. Westerwelle a remercié les citoyens européens pour la confiance et le soutien qu'ils accordent à la démocratie allemande.  (More...)

 Vidéo du discours
 Discours