Handling of H1N1 pandemic: Assembly calls for safeguards against ''vested interests'' [24/06/2010]

According to the Assembly, the handling of the pandemic by the World Health Organization (WHO), EU health agencies and national governments led to a waste of large sums of public money, and unjustified scares and fears about the health risks faced by the European public. The text, adopted on 24 June by the Assembly, says there was overwhelming evidence that the seriousness of the pandemic was vastly overrated by WHO, resulting in a distortion of public health priorities. The Assembly did set out a series of urgent recommendations for greater transparency and better governance in public health, as well as safeguards against what it called ''undue influence by vested interests''. It called for a public fund to support independent research, trials and expert advice, possibly financed by an obligatory contribution of the pharmaceutical industry. It also called the media to avoid sensationalism and scaremongering in the public health domain.  (More...)

 Video of the debate  

Gestion de la pandémie H1N1: l’Assemblée demande des garanties contre ''des intérêts particuliers'' [24/06/2010]

Selon l’Assemblée, la gestion de la pandémie par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les institutions sanitaires de l’UE et les gouvernements nationaux a conduit à un gaspillage de fonds publics importants et à des peurs injustifiées relatives aux risques de santé encourus par la population européenne. Le texte adopté le 24 juin par l’Assemblée fait état de l’évidence écrasante que la gravité de la pandémie a été largement surestimée par l’OMS, ce qui a provoqué une distorsion des priorités en matière de santé publique. L’Assemblée a formulé une série de recommandations urgentes, en faveur d’une plus grande transparence et d’une meilleure gouvernance en matière de santé publique. Elle a préconisé de mettre en place des garanties contre «l’influence d’intérêts particuliers» et d’envisager l’établissement d’un fonds public pour soutenir des études, des essais et des avis d’experts indépendants, qui pourraient être financés par le biais d’une contribution obligatoire de l’industrie pharmaceutique.  (More...)

 Vidéo du débat