28 novembre de 10.30 à 12.30 - Salle 3 - Palais de l'Europe

Interprétation: FR/EN/RU

 

La technologie permet aux individus de défendre la liberté et les droits de l'homme, mais peut également être utilisée pour mobiliser les foules pour la violence et l'abolition de la liberté. Quels mécanismes de contrôle et de protection doivent-ils être mis en place pour s'assurer que ceux qui contrôlent la technologie sont eux-même sujet à la transparence et au contrôle démocratique ?

Projet Natalia, Civil Rights Defenders, Suède

L'association Civil Rights Defenders lance le projet Natalia, un dispositif d'alerte destiné à sauver des vies, utilisant la technologie GPS et les médias sociaux pour signaler un enlèvement quasi instantanément. Ce qui rend le projet unique, c'est sa connexion aux médias sociaux. Dans les minutes qui suivent une agression, la population du monde entier en est informée et peut agir. Le bracelet utilise un signal mobile pour notifier une agression et envoie une localisation GPS de la victime en temps réel au siège de Civil Rights Defenders à Stockholm et à 3 à 5 correspondants se trouvant à proximité (« boucliers »), de manière à ce qu'ils puissent agir immédiatement. Civil Rights Defenders relaie ensuite l'information aux utilisateurs des médias sociaux qui sont eux aussi appelés à agir.

Site web : http://natalia.civilrightsdefenders.org/

Présentateurs

M. Jan Robert HARDH, Suède, Directeur exécutif de Civil Rights Defenders

Jan Robert Hårdh est le Directeur exécutif de Civil Rights Defenders. Robert a obtenu un master de droit à l'université d'Uppsala, et s'est spécialisé dans les droits de l'homme. En 1999, il a commencé à travailler en tant qu'avocat spécialiste des droits de l'homme pour Civil Rights Defenders. En 2000, il a été nommé Directeur exécutif de l'organisation. 


M. Karl Stefan Mathias WIKSTRÖM, Suède, PDG de RBK Communication

Mathias Wikström est le PDG de RBK Communication à Stockholm. Il est diplômé (master en administration des entreprises) de l'Ecole d'économie de Stockholm et fait partie de l'équipe principale à l'origine du développement du Projet Natalia.


Aider les Défenseurs des droits de l'homme à communiquer de manière sure : TAILS, National Democratic Institute, USA

Travailler sur le web sans laisser de trace, voilà la promesse d'un projet de logiciel open source, particulièrement pertinent pour les défenseurs des droits de l'homme. NDI travaille avec de nombreuses personnes, qui pour des raisons politiques et de sécurité, préfèrent ne pas laisser de trace de leurs dossiers, cookies ou adresse IP afin qu'on ne puisse les repérer quand ils sont en ligne. Le système d'exploitation TAILS (The Amnesiac Incognito Live System) basé sur Linux, peut être utilisé sur n'importe quel ordinateur, n'importe où et permet aux activistes de communiquer de manière sure sans nécessiter de connaissances techniques particulières. Tails est un système qui fonctionne sur des PC portables avec un logiciel de sécurité inclus. TAILS – sur une clé USB ou un DVD – rend anonyme, crypte et cache tout ce que fait un activiste sur un ordinateur.

Site web : http://www.ndi.org/

Présentateur

Mr Chris DOTEN, Etats-Unis, responsable de programme senior pour les programmes de technologie de l'information et de la communication de NDI

Chris Doten est responsable de programme senior de l'équipe des programmes de technologie de l'information et de la communication de NDI. Chris, fer de lance de l'innovation technologique, applique de nouvelles approches appropriées avec les organisations de citoyens, les gouvernements et les partis politiques dans plus de 70 pays membres de NDI. Chris se spécialise dans les défis de la liberté de l'internet et de la cybersécurité dans les sociétés fermées, et  dans l'utilisation de nouvelles technologies pour l'organisation politique. Auparavant, Chris était ingénieur de la sécurité du réseau informatique et a travaillé pour les campagnes du président Obama, d'Hillary Clinton et de John Kerry.


Intervenants

Durant le laboratoire, les intervenants sont invités à faire des commentaires critiques sur l'impact, la transférabilité, la durabilité et le risque de l'initiative.

 

M. Mikhail FEDOTOV, Conseiller du Président de la Fédération de Russie et Président du Conseil du Président de la Fédération de Russie sur le développement de la société civile et les droits de l'homme.

M. Mikhail Alexandrovich Fedotov a été nommé Conseiller du Président de la Fédération de Russie et Président du Conseil du Président de la Fédération de Russie sur le développement de la société civile et les droits de l'homme en octobre 2010. Il est l'auteur de plus de 300 livres et articles sur les problèmes des droits de l'homme et le constitutionnalisme, la propriété intellectuelle et la collaboration humanitaire internationale. Il est également le Chef de la chaire de l'UNESCO pour les droits d'auteurs et autres droits de propriété intellectuelle. Mikhail Fedotov était Secrétaire de la l'Union russe des journalistes de 2003 à 2010 et vice-président de la Fondation Information Science for Democracy de 1998 à 2003. Auparavant, il fut Représentant permanent de la Fédération de Russie auprès de l'UNESCO de 1993 à 1998 et Ministre de la Presse et des médias de masse de la Fédération de Russie de 1992 à 1993.


M. Paul LEMMENS, Belgique, Juge à la Cour européenne des Droits de l'Homme.

Paul Lemmens est juge à la Cour européenne des Droits de l'Homme depuis septembre 2012. Auparavant, il était juge au Conseil d'Etat de Belgique (Cour suprême administrative) de 1994 à 2005 et président de chambre de 2005 à 2012. Il était également professeur de droits de l'Homme, de procédure civile, procédure administrative et de droit constitutionnel à l'Université de Louvain. Il était également membre de la Commission belge de protection des données de 1897 à 1997 et du Groupe consultatif des droits de l'Homme des Nations Unis au Kosovo de  2007 à 2012.


Ms Henryka MOŚCICKA-DENDYS, Sous-Secrétaire d'Etat, Ministère des Affaires étrangères de Pologne

Henryka Mościcka-Dendys a été nommée sous-secrétaire d'état au ministère des affaires étrangères, chargée des questions parlementaires, européennes et des droits de l'homme en avril 2013. Auparavant elle était directrice du département de la politique européenne (à partir de 2012) et directrice adjointe de ce même département, en charge des affaires institutionnelles et de l'Europe du Nord (2011-2012). Elle était en fonction à Copenhague, mise à disposition au bureau du Commissaire au développement démocratique du CEMB (2003) et à Berlin, en tant que 1er secrétaire puis conseillère à l'ambassade polonaise, en charge des politiques de l'UE, y compris l'élargissement et les questions institutionnelles (2007-2011).


M. Nils MUIŽNIEKS, Conseil de l'Europe, Commissaire aux droits de l'homme 

Nils Muižnieks a été élu Commissaire aux droits de l'homme par l'Assemblée parlementaire le 24 janvier 2012 et a pris ses fonctions le 1er avril 2012. Né en 1964, M. Muižnieks est de nationalité lettone. Il a fait ses études aux Etats-Unis, où il a obtenu un doctorat en sciences politiques, décerné par l'université de Californie (Berkeley). Il travaille depuis une vingtaine d'années dans le domaine des droits de l'homme. Il a ainsi acquis une vaste expérience en matière de suivi international des droits de l'homme, de formation et d'éducation aux droits de l'homme.

 @CommissionerHR


Rapporteur à la session plénière

Mme Urszula GACEK, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Représentante permanente de la Pologne auprès du Conseil de l'Europe

Mme Urszula Gacek est diplômée en Philosophie, Politique et économie de l'université d'Oxford. Elue au Sénat polonais en 2005, elle était un membre actif des Comités des Affaires Etrangères et des Affaires de l'Union européenne. Mme Gacek était membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. En 2007 elle a été élue au Parlement Européen où elle était membre de la commission Libertés civiles, justices et affaires intérieures (LIBE). Depuis février 2011, Mme Gacek est Représentante permanente de la République de Pologne auprès du Conseil de l'Europe. De 2011 à 2013 elle a présidé le groupe de rapporteurs du Comité des Ministres sur la Démocratie. 

Modérateur

Mme Gordana BERJAN, Chef d'unité, Coordinations politiques des droits des enfants, « Construire une Europe pour et avec les enfants », Conseil de l'Europe 

dessinateur

M. Jean Charles ANDRIEU DE LEVIS

Votre avis

L(es) initiatives suivante(s) accroissent-elle(s) l'influence des citoyens de manière significative dans le processus de décision politique et / ou rendent-elle(s) les institutions démocratiques plus transparentes, réactives et responsables? 

Pour le projet Natalia :
% Voter
82 % 187
a. Oui
18 % 42
b. Non

Total des votes: 229

Le vote est désactivé car ce sondage a expiré le 29/11/13 12:00.

Pour TAILS :
% Voter
65 % 100
a. Oui
35 % 54
b. Non

Total des votes: 154

Le vote est désactivé car ce sondage a expiré le 29/11/13 12:00.