4 novembre 2014 (14h00-16h00) - Salle 5 – Palais de l’Europe, Interprétation: FR/EN

 

Les parlements de jeunes sont-ils un instrument efficace pour augmenter la participation et l’impact des jeunes dans la prise de décision où ne sont-ils qu’un cheval de Troie qui crée une apparence d’inclusivité alors que les hommes politiques ne réussissent pas à concrétiser les idées des jeunes ?

Parlement de jeunes au Royaume-Uni, Chambre des Communes, Royaume-Uni

L’équipe de l’engagement citoyen et éducatif de la Chambre des Communes, en coopération avec le Conseil des jeunes du Royaume Uni a réussi à transformer la session annuelle du parlement britannique des jeunes qui se tenait dans la Chambre même des Communes en une série de réunions annuelles avec pour objectif de galvaniser la participation massive des jeunes à la prise de décision politique. En suivant les débats du parlement des jeunes, les jeunes députés choisissent cinq sujets pour lesquels ils feront campagne dans l’année. Depuis 2012, le sujet retenu devient l’ objet d’une enquête du Comité des jeunes – avec des témoignages oraux et un rapport écrit auquel le gouvernement répond.

 

Présentateurs

M. Michael HOPE, Royaume-Uni, Président, Conseil britannique des Jeunes / Parlement britannique des jeunes, Comité de sélection jeunesse

En tant que président du Comité de sélection jeunesse du Conseil britannique des jeunes, Michael tient un rôle important auprès des jeunes et aborde les questions d’engagement politique des jeunes. Michael représente l’Ecosse au Comité et a travaillé avec les autres membres britanniques du Comité à l'identification de faits écrits et oraux  parmi les jeunes, les universitaires et membres du parlement britannique, entre autres, afin de réunir un large éventail de preuves concernant les jeunes et la politique. Il étudie actuellement l’histoire à l’université et a joué un rôle important dans « Better together » - la campagne pour garder l’Ecosse au sein du Royaume-Uni. De plus, son rôle d’Ambassadeur  pour Model Westminster et le Holocaust Educational Trust, ainsi que ces précédentes activités au lycée, font que Michael dispose de l’expérience nécessaire pour défendre une cause et travailler en équipe pour trouver des solutions.


Mme Aileen WALKER, Royaume Uni, Directrice de L’engagement citoyen à la Chambre des Communes

Après avoir occupé différrents postes au parlement pendant plus de 30 ans, Aileen est actuellement la Directrice de l’Engagement citoyen à la Chambre des Communes. Elle est responsable du service de l’éducation, des visites, et de l’équipe de l’engagement citoyen et de l’apprentissage au Parlement. Ces dernières années, elle a supervisé l’expansion significative des services de l’éducation, la mise en place du service externe du parlement, et le développement de nouvelles initiatives d’engagement citoyen, telles que la semaine parlementaire et le TEDxHousesofParliament. Elle est membre du Conseil de Hansard Society, une organisation à but non lucratif dont l’objectif est de promouvoir et de renforcer la démocratie au Royaume-Uni et à l’étranger. 

@AileenWalkerUK


Parlement indonésien des jeunes, Indonesian Future Leaders

Le Parlement indonésien des jeunes est un programme de Indonesian Future Leaders, une fondation  pour les jeunes destinée à responsabiliser les jeunes d’Indonésie. Le Parlement indonésien des Jeunes a pour objectif d’accroître la participation des jeunes dans le processus démocratique et la démocratie en général. Le concept de « parlement » et « politique » est réintroduit d’une manière plus large aux jeunes indonésiens (15-24 ans) au moyen d’une série d’activités : des ateliers dans onze villes, des campagnes et votes en ligne, des consultations régionales, l’assemblée nationale des jeunes, des audiences avec des institutions ministérielles. A ce jour, 1750 jeunes se sont engagés dans la tournée, 1400 participants pour la consultation régionale dans 34 provinces, 889 candidatures ont été enregistrées pour l’élection pour le parlement des jeunes, et de nombreuses personnes ont été touchées via les réseaux sociaux et autres médias.

présentateurs

M. Niwa DWITAMA, Indonésie, Directeur adjoint du Parlement indonésien des Jeunes

Niwa est Directeur adjoint du Parlement indonésien des jeunes dont l’objectif est de réintroduire le concept du parlement auprès des jeunes. C’est à ce titre qu’il a créé l’Assemblée Générale de 34 jeunes parlementaires représentant leurs provinces respectives, et qu’il se fait l’avocat du mouvement.  Major de sa promotion de l’Université d’Indonésie, spécialisé en relations internationales, Niwa a rejoint directement un institut de recherche politique, le Research Triangle Institute (RTI) International. Il est impliqué dans des politiques de recherches socio-économiques en matière  d’effondrement des politiques sociales, y compris la violence basée sur le genre et la maltraitance des enfants ainsi que l’absentéisme des agents de santé. L’intérêt de Niwa dans ses recherches s’étend des droits de l’homme, à la gouvernance démocratique et aux politiques publiques ayant trait à une amélioration de la condition humaine.

@niwadwitama


Mme Andhyta Firselly UTAMI, Indonésie, Directrice de programme du Parlement indonésien des Jeunes

En tant que Directrice de programme du parlement indonésien des jeunes, Andhyta dirige une équipe basée à Jakarta et dans d’autres régions du pays afin d’augmenter la participation des jeunes de tout le pays dans la démocratie et dans le processus de décision. Diplômée en Relations internationales de l’Université d’Indonésie, elle s’intéresse tout particulièrement à la politique et au secteur public. Elle est également analyste à plein temps auprès du Wolrd Resources Institute, spécialisée dans les politiques et facteurs favorisant les conditions de bonne gouvernance dans les activités forestières et d’utilisation des sols. Auparavant, elle faisait partie de l’Open Government Indonesia, President’s Delivery Unit for Development Monitoring and Oversight for Indonesia. Elle a mené la délégation d’Indonésie au Y20 en Russie, et écrit pendant son temps libre.

@Afutami


Intervenants

Durant le laboratoire, les intervenants sont invités à faire des commentaires critiques sur l'impact, la transférabilité, la durabilité et le risque de l'initiative.

M. João Bosco MOTA AMARAL, Portugal, Mmmbre du Parlement et membre de la Commission des questions politiques et de la démocratie de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

João Bosco Mota Amaral a été élu une première fois au Parlement du Portugal en 1969. Après la révolution démocratique de 1974 il a été l’un des membres fondateurs du PDS (Parti social démocrate). Il a été élu à l’Assemblée constituante en 1975 et a tenu un rôle important dans la mise en place d’un gouvernement autonome pour les îles portugaises de l’océan atlantique, les Açores et Madère. Depuis 1976  il a toujours été réélu à l’Assembleia da Republica, le parlement monocaméral du Portugal, dont il est le membre le plus âgé.  João Bosco Mota Amaral était Président du Parlement de 2002 à 2005. Il est membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe depuis 1996 (à l’exception de la période où il était Président du Parlement du Portugal).


M. Robin REDA, France, Maire de Juvisy-sur-Orge

Robin Reda est le maire de Juvisy-Sur-Orge (Essone). Il est le président de la communauté d’agglomérations « Les Portes de l’Essonne » qui compte 102.000 habitants, et le vice-président de l’Association « Le Grand Orly ». Robin Reda est diplômé en Affaires publiques et autorités locales de Sciences Po Paris.


Mme Maria Edera SPADONI, Italie, membre du Parlement et membre de la Commission sur l’égalité et la non-discrimination de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Maria Edera Spadoni est une militante politique du Mouvement Cinq  Etoiles de Beppe Grillo depuis 2007. En 2009, elle s’est présentée aux élections administratives dans la Reggio Emilia. Depuis le 5 mars elle est membre de la Chambre des députés du groupe du Mouvement Cinq Etoiles. Elle est membre de la Commission des Affaires Etrangères et Présidente de la Commission de la coopération en matière de développement. Depuis 2013, elle fait également partie de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe,et œuvre au sein de la Commission sur l’égalité et la non discrimination et de la sous-commission sur l’égalité de genre. 


modérateur

Mme Verena TAYLOR, Directrice du Bureau de la Direction générale des Programmes, Conseil de l’Europe

Verena est titulaire d’un doctorat en Sciences politiques. Après avoir travaillé avec la société civile et des ONG à Vienne et à Londres, elle a rejoint le Conseil de l’Europe en 1989, alors que l’Organisation se développait rapidement, tant en ce qui concerne ses Etats membres que les nouveaux instruments normatifs. Elle est responsable de la programmation, de la mobilisation des ressources et de la mise en œuvre décentralisée du/pour le programme de coopération et d’assistance technique du Conseil de l’Europe. Elle est fermement convaincue que les normes et politiques de l’Organisation en termes de droits de l’homme, de l’Etat de droit et de la participation sont tout aussi importantes aujourd’hui qu’elles ne l’étaient à la création du Conseil de l’Europe en 1949.


Dessinateur

M. Laurent SALLES