4 novembre 2014 (14h00-16h00) - Salle 3 – Palais de l’Europe, Interprétation: FR/EN

 

Les jeunes doivent apprendre à influencer la politique publique en examinant les problèmes et en trouvant des solutions potentielles. Cependant il leur manque souvent le pouvoir de mettre en œuvre leurs idées. Quels défis doivent-ils relever pour développer et mettre en œuvre un plan d’action, quelles sont les choses à faire et à éviter ? Les gouvernements sont-ils disposés à écouter les jeunes et à considérer leurs suggestions ? 

Projet citoyen, Center for Civic Education, USA

Grâce à ce projet citoyen, les jeunes apprennent à suivre et à influencer les politiques publiques. Projet citoyen encourage les étudiants à suivre des activités d’éducation coopérative proposées par des enseignants et autres facilitateurs. Travail en groupe, interaction des jeunes avec leurs dirigeants gouvernementaux ou locaux grâce au processus en cinq étapes qui permet d’identifier un problème de politique publique dans leur communauté : récolter et évaluer l’information concernant le problème, examiner et évaluer des solutions alternatives, sélectionner et développer une proposition de politique publique pour régler le problème, et développer un plan d’action pour apporter leur solution aux autorités qui ont le pouvoir de la mettre en œuvre. Pendant ce processus, les jeunes créent un portofolio de leurs travaux qui est présenté aux groupes de la société civile, dirigeants locaux, politiques afin d’engager un dialogue public et une collaboration pour résoudre les problèmes locaux.

Site web : http://www.civiced.org/programs/project-citizen

Présentateurs

M. John HALE, Directeur Associé, Center for Civic Education, USA

En sa qualité de directeur associé, John Hale travaille avec tous les programmes nationaux et internationaux du Centre. Il a dirigé de nombreuses conférences dans les écoles et les instituts aux Etats-Unis et à l’étranger et a participé récemment à des conférences en Chine, à Taiwan et au Maroc. Il a écrit des textes universitaires, des documents stratégiques et des articles dans des publications spécialisées. Il codirige la campagne de promotion de l’éducation civique et fait partie du Comité directeur de la campagne californienne pour les missions civique dans les écoles. En 2012 il a obtenu de Prix Roy Erickson pour son engagement dans l’éducation à la citoyenneté démocratique.


M. Charles QUIGLEY, Etats-Unis, Directeur exécutif, Center for Civic Education

Charles N. Quigley est un concepteur américain renommé de programmes d’études dans le domaine de l’éducation civique. Il est l’auteur et l’éditeur de nombreux ouvrages, matériels et articles sur l’éducation civique. Il est le créateur et le directeur de We the People : The Citizen and the Constitution and Project Citizen programs, the CIVITAS Model Civic Education Curriculum Framework Project, the National Standards for Civics and Government project, et Civitas: An International Civic Education Exchange Program.


Projet citoyen, Centre marocain pour l’éducation civique, Maroc

Projet citoyen a été adapté en arabe et mis en œuvre dans les écoles et ONG du Maroc en formant les universitaires, enseignants et dirigeants des ONG à son utilisation. Grâce à cette initiative, les étudiants, les jeunes et les ONG utilisent l’éducation coopérative pour sélectionner un problème de politique publique, rechercher le problème de la communauté, identifier les options, sélectionner une politique à défendre et développer une action pour résoudre ce problème. Ces plans d’action impliquent des jeunes qui coopèrent avec des décideurs politiques et d’autres autorités pour adopter leurs politiques publiques. L’objectif principal de cette initiative est de créer un dialogue démocratique sur les politiques publiques entres les citoyens et les décideurs.

présentateurs

M. Elarbi IMAD, Maroc, Président et directeur exécutif du Centre marocain pour l’éducation civique

Elarbi Imad est le président et directeur exécutif du Centre marocain pour l’éducation civique. En tant que militant de la société civile et expert en éducation, Imad a développé, traduit et adapté de nombreux manuels et matériels sur l’éducation à la citoyenneté démocratique pour promouvoir une culture démocratique. Imad a participé à et présidé des conférences sur l’éducation civique au Maroc et à l’étranger. Il maintient une relation de coopération avec les médias et est souvent consulté et interviewé par les journaux, la radio et la télévision. Imad a obtenu le prix Penn Kemble, reconnaissant  sa contribution dans la diffusion et la promotion des valeurs de l’éducation civique.  Le Département d’état américain l’a récemment sélectionné comme représentant « Gold Star » pour le programme International Visitor Leadership, et  il a obtenu un doctorat honorifique de l’université d’Ottawa.

@MCCE1


Mme Zineb MOUSSAFIR, Maroc, enseignante en Education familiale et bénévole auprès du Centre marocain pour l’éducation civique

Zineb Moussafi est enseignante en éducation familiale au lycée. Elle est titulaire d’une maîtrise en biogénétique de la Faculté des sciences et techniques  de Settat, Maroc. C'est une bénévole active au Centre marocain pour l’éducation civique. Elle a participé à plusieurs conférences sur l’éducation civique et l’éducation à la démocratie et a pris part à des formations régionales et nationales y compris l’initiative Project Citizen qu’elle a mise en œuvre avec des enseignants et des étudiants. Zineb a contribué à accueillir et à organiser plusieurs événements sur l’éducation civique. Elle prépare actuellement sa thèse de doctorat. 


Intervenants

Durant le laboratoire, les intervenants sont invités à faire des commentaires critiques sur l'impact, la transférabilité, la durabilité et le risque de l'initiative.

M. Moussa LARABA, Algérie, ancien membre du Conseil constitutionnel

Moussa Laraba est Secrétaire général adjoint de la Conférence des Cours constitutionnelles africaines depuis mai 2011. Il a exercé les fonctions de juge à la Cour constitutionnelle algérienne de 2004 à 2011 et a été Secrétaire général du Conseil constitutionnel algérien de 1998 à 2004. Auparavant, Moussa Laraba occupait le poste de Directeur de la documentation au Conseil constitutionnel.


Mme Elizabeth Queen UMUTESI, Rwanda, fondatrice du Groupe HELP 

Elizabeth Queen vient de Kigali, la capitale du Rwanda. Elle a décidé de réagir aux besoins financiers des étudiants pour leurs frais de scolarité. Elle a obtenu 300 USD de concours organisé par l’East-African Community Essay et a décidé d’utiliser cette somme pour payer les frais de scolarité et les assurances. Elle a néanmoins réalisé que cet argent ne suffirait que pour un mois et c’est pourquoi elle a mobilisé ses amis du groupe HELP – un groupe établi pour lever des fonds pour soutenir les étudiants en difficultés financières.


M. Wanhong ZHANG, République populaire de Chine, Professeur associé de droit à la Faculté de droit de l’Université de Wuhan  

Zhan Whanhong a obtenu son doctorat de la faculté de droit de l’Université de Wuhan, où il est maintenant Professeur associé de Jurisprudence. Il a travaillé principalement sur des questions juridiques liées aux droits de l’homme, à l’intérêt public et la société civile. Il a été Edwards Fellow à la faculté de droit de l’Université de Columbia, New-York, USA en été 2005. En tant que Directeur de l’Institut de droit d’utilité publique et de développement, le Professeur Zhang et ses collègues oeuvrent également dans les domaines de la protection et la promotion des droits de l’homme des personnes pauvres et marginalisées en Chine, telles les travailleurs migrants, les personnes handicapées, entre autres. En 2008, le Professeur Zhang a été invité à participer à la rédaction du premier plan d’action national 2009-2010 pour les droits de l’homme en Chine qui a été publié le 13 avril 2009.


moderator

M. Rui GOMES, Chef de la Division Education et Formation au Département de la Jeunesse du Conseil de l’Europe

Rui est Chef de la Division Education et Formation au Département de la Jeunesse du Conseil de l’Europe. Il est diplômé en droit de l’université de Coimbra, et possède une expérience dans le travail interculturel de la jeunesse, l’éducation aux droits de l’homme et en politique jeunesse. Rui est actif dans la campagne jeunesse du Conseil de l’Europe « non au discours de haine » qui cherche à mobiliser les jeunes pour les droits de l’homme en ligne et les éduquer contre le discours de haine (www.nohatespeechmovement.org). Il a également initié le projet de participation démocratique des jeunes dans la région de la Méditerranée. Il est l’auteur ou le co-auteur de plusieurs publications, telles Compass, le Manuel pour la pratique de l'éducation « Tous différent, tous égaux » et Mosaïque, le kit de formation pour le travail sur la jeunesse euro-méditerranéenne, publié par le Conseil de l’Europe. Rui travaille au Centre européen de la jeunesse à Strasbourg. 


Dessinateur

M. Jean Charles ANDRIEU DE LEVIS