4 novembre 2014 (10h30-12h30)

 

Souvent les jeunes ne se sentent pas représentés comme ils le devraient par les élus. Dans les conseils de jeunes, les jeunes s’attèlent à construire une culture de la responsabilité au moyen d’une participation significative. Les conseils de jeunes parviendront-ils à établir la confiance entre les décideurs et les jeunes citoyens et s’assurer que les institutions sont vraiment plus responsables et plus à l’écoute de tous, y compris des jeunes ?

Conseils des Jeunes, Mwanza Youth and Children Network – MYCN, Tanzanie

L’objectif de “Children Engagement for Government Accountability” est de contribuer à l’initiative mondiale de la promotion de l’engagement démocratique des jeunes dans des domaines qui affectent leur bien-être. Les actions entreprises comprennent par exemple, un enfant qui dirige un programme média, des boîtes à idées, des dialogues où les enfants et des fonctionnaires peuvent s’engager directement et des formations de renforcement de capacités de l’engagement des jeunes pour le développement à l’attention des jeunes et des fonctionnaires. L’initiative a eu lieu à Mwanza en Tanzanie, où 60 membres du conseil des jeunes de Mwanza, issus de deux quartiers, y sont engagés en tant que pionniers.

Site web : https://envaya.org/mycn

Présentateurs

Mme Halleluyah BENJAMIN, Tanzanie, Gestionnaire régional du Conseil des Jeunes

Halleluyah Benjamin, 15 ans, est élève au lycée Kilimani à Mwanza City, Tanzanie. Elle a rejoint le Conseil des jeunes en 2012 et a été élue gestionnaire du Conseil au niveau régional. Le Conseil des jeunes procure à Halleluyah et ses pairs une plateforme où les enfants peuvent défendre leurs droits et assurer une participation active dans les domaines qui affectent leurs vies. Halleluya a défendu les droits et la participation des enfants dans des programmes de télévision en tant que présentatrice et lors de réunions organisées avec des dirigeants gouvernementaux.


M. Shaban RAMADHANI, Tanzanie, Fondateur et directeur exécutif de Mwanza Youth and Children Network (MYCN)

Shaban Ramadhani, 26 ans, est l’un des fondateurs et l’actuel directeur exécutif du réseau Mwanza Youth and Children Network (MYCN), dirigé par des jeunes. Depuis sa plus tendre enfance il a été impliqué dans la protection et la mise en œuvre des droits des enfants et des jeunes. Il travaille en étroite collaboration avec les membres du Conseil des Jeunes à Mwanza au niveau local et régional et a lui-même été vice-président du Conseil national des Jeunes de Tanzanie de 2004 à 2005. Shaban a prouvé son engagement pour assurer le meilleur avenir pour les enfants et les jeunes dans la planification, la mise en œuvre et la promotion du programme.


Action Aid, Bangladesh

In order to transform the power of people and parliaments to increase resources for education, ActionAid and other national civil society organisations in Bangladesh undertook an initiative that sought to build the capacity of community audit groups to monitor the allocation of resources at district level and service delivery in schools. Findings from budget monitoring by the community audit groups were linked up to national level advocacy by Bangladesh’s first parliamentary caucus on education, which has lobbied the government for education to be recognised as a right, and for an increase in resources to be allocated to the education sector.

Presenters

M. Samiuddin AHMED, Bangladesh, Responsable recherche et développement chez ActionAid Bangladesh 

Sami est un jeune professionnel d’ActionAid Bangladesh et y dirige la recherche et le développement sur la jeunesse. Il est également très impliqué dans le réseau « Activista Bengladesh » le réseau jeune national d’ActionAid Bangladesh. Sami sait coordonner les activités des jeunes sur le terrain et les relier aux efforts au niveau national. Il  cherche à impliquer systématiquement les jeunes dans divers problématiques, entreprenant des recherches et s’impliquant dans le processus de l’après 2015 d’un point de vue de la jeunesse bangladaise.

@samiuahmed


Intervenants

Durant le laboratoire, les intervenants sont invités à faire des commentaires critiques sur l'impact, la transférabilité, la durabilité et le risque de l'initiative.

M. Bernard DE VOS, Belgique, Délégué général de la Communauté française aux Droits de l'Enfant 

Educateur spécialisé et licencié spécial en islamologie, Bernard DE VOS est l’auteur de plusieurs ouvrages ayant trait aux questions d’enfance et de jeunesse (dont « Les Apaches des parkings, adolescents des villes et des ghettos » publié chez Labor en 1999). Directeur durant quinze ans de SOS Jeunes-Quartier Libre asbl à Bruxelles, il a été à l’origine de la création de nombreux dispositifs novateurs en matière d’aide et de protection de la jeunesse (Samarcande asbl, Solidarcité, Synergie 14, …). Il a exercé plusieurs mandats dans des organes de décision ou de concertation sur les mêmes matières. Il exerce depuis mars 2008 la fonction de Délégué général de la Communauté française aux droits de l’enfant. Depuis la fin septembre 2013, il exerce pour un an la Présidence d’ENOC, le Réseau européen des ombudsmans des enfants.


M. Eyal HALAMISH, Australie, PDG de ‘OurSay’


Modérateur

...

Dessinateur

...