Strasbourg 5-11 Octobre 2012

Forum mondial de la démocratie

Programme

Palais de l'Europe : Salle 5

9:00 - 12:00 pm

A. Démocratie : valeur universelle ?

A.1. Sphère publique / sphère privée :
le religieux dans l'espace public démocratique

Une grande partie des tensions dans nos sociétés contemporaines est liée à des problèmes de perception et donc de représentation des différences culturelles. Les institutions publiques et la société civile devraient redéfinir leurs relations pour favoriser le développement de sociétés plus inclusives, dans lesquelles la diversité culturelle et religieuse pourrait être vécue comme un atout plutôt qu'un problème.

Présidence :
  • M. Marc Scheuer, Directeur du secrétariat de l'Alliance des civilisations des Nations Unies
Intervenants:
  • Mme Amel Grami (Tunisie), professeure, Université de Manouba
  • M. Moez Masoud (Egypte), animateur de radio et de télévision
  • M. Moncef Ben Slimane (Tunisie), Président de « Lam Echaml »
  • M. Patrick Waschmann (France), professeur de droit public, Université de Strasbourg
  • M. Akuila Yabaki (Fidji), Directeur exécutif du Forum constitutionnel des citoyens

Palais de l'Europe : Salle 1

A.2. Identités multiples et "vivre ensemble"

Vivre ensemble, en conciliant diversité culturelle et cohésion sociale, est un des défis majeurs de notre temps, au niveau local et national, mais aussi sur des espaces d'interaction plus vastes, comme les deux rives de la Méditerranée. Le dialogue social et la coopération internationale devraient permettre de relever ce défi.

Présidence :
  • M. Alvaro Gil-Robles (Espagne), ancien Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe
Intervenants :
  • Mme Aline Karim (Liban), journaliste
  • M. Vincent de Paul Emah Etoundi, Député à l'Assemblée Nationale du Cameroun
  • M. Helge Lunde (Norvège), Directeur exécutif de « International Cities of Refuge Network » (ICORN), Stavanger
  • M. Frans Diale Kgomo (Afrique du Sud), Juge Président de la Division Nord du Cap à la Haute Cour
  • M. Alberto Moreno Pérez (Colombie), juriste, Programme des Nations-Unies pour le développement
  • Mme Alexandra Veleva, responsable de programme, Organisation internationale de la Francophonie
  • M. Leen Verbeek (Pays-Bas), Commissaire de la Reine de la province de Flevoland, membre du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe

Palais de l'Europe : Salle 9

9:00 am / 12:00 am

B. Valeurs virtuelles ? Démocratie et nouveaux réseaux sociaux

B.1. Résistance civile et démocratisation

De l'Afrique du Sud à la Serbie au siècle dernier, de la Tunisie à la Syrie et la Birmanie aujourd'hui, tous les mouvements de démocratisation de par le monde ont démarré par l'affirmation d'une société civile, consciente de ses droits et désireuse que la volonté du peuple soit respectée. Comment soutenir la voix des peuples bâillonnés, tout en respectant la souveraineté des Etats ? Une nouvelle conception de la souveraineté au XXIème siècle est-elle en train de naître ?

Présidence :
  • Mme Nicola Barrach (Etats-Unis d'Amérique), Directrice des initiatives citoyennes et des nouveaux médias, « International Center on Nonviolent Conflict » (ICNC)
Intervenants:
  • M. Ahmed al-Senussi (Libye), membre du Conseil national de transition, Prix Sakharov 2011
  • Mme Sarah Mahir, militante pour la démocratie et les droits de l'homme aux Maldives
  • M. Ivan Marovic (Serbie), co-fondateur du mouvement OTPOR
  • Mme Luisa Trujillo (Colombie), chercheuse, Centre d'études politiques et internationales, Université du Rosario
  • M. Dismas Kitenge Senga (RD Congo), Président de l'ONG Groupe LOTUS RDC
  • Mme Lhadon Tethong, Directrice de « Tibet Action Institute »
  • M. Aalam Wassef (Egypte), blogueur et producteur vidéo

Palais de l'Europe : Hémicycle

B.2. Internet, nouveaux médias et (r)évolutions démocratiques

L'avènement d'internet et des nouveaux médias (la société 2.0) constitue la plus grande révolution démocratique des dernières années; ils ont ébranlé nombre de régimes autoritaires qui cherchent à les contrôler par tous les moyens. Influant de plus en plus les décisions politiques, ils ne sont cependant à l'abri ni de manipulations ni de diffusion de contre-vérités. Dès lors, faut-il réglementer ce nouvel espace de liberté ?

Présidence :
  • Mme Deborah Bergamini (Italie), Présidente du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe, Présidente de la sous-commission des médias et de la société de l'information de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe
Intervenants :
  • M. Sébastien Abgota (Bénin), journaliste, consultant international en communication
  • M. Hasan Al Mustafa (Arabie Saoudite), journaliste
  • M. Hervé Barraquand (France), spécialiste de programme « Médias » à l'Organisation Internationale de la Francophonie
  • M. Luis Fernandez (Mexique), Fondation « Participando por Mexico »
  • M. Yannick Harrel (France), expert et chargé de cours en cyber-stratégie
  • M. Alexandre Heully (France), Directeur exécutif du Magazine européen cafebabel.com
  • Mme Sharon Hom, Directrice générale de « Human Rights in China »

Palais de l'Europe : Salle 7

9:00 - 12:00

C. Un modèle pour tous ? Démocratie et mondialisation

C.1. Les conséquences de la crise économique et financière sur les institutions démocratiques

La crise économique et financière mondiale a fragilisé les institutions démocratiques en affectant leur légitimité du fait de l'incapacité des dirigeants à apporter des solutions durables et socialement acceptables à la crise. Que faire pour rétablir la légitimité des institutions de représentation démocratique à tous les niveaux ? Comment réinsérer dans le fonctionnement des institutions démocratiques une frange de plus en plus large de la population qui s'en est écartée ?

Présidence :
  • M. Mikolaj Dowgielewicz (Pologne), Vice-gouverneur de la Banque de Développement du Conseil de l'Europe
Intervenants :
  • M. Masahiro Kawai (Japon), Doyen et Directeur général, Institut de la Banque asiatique du développement
  • M. Evan Papp (Etats-Unis d'Amérique), US Agency for International Development
  • M. James Sirleaf, Directeur général, Services bancaires aux entreprises et institutions, « First International Bank » du Libéria
  • M. Igor Soltes (Slovénie), Président de la Cour des comptes
  • Mme Francesca Traldi (Italie), Directrice des relations internationales, Fondation Magna Carta

Palais de l'Europe : Salle 1

C.2. La cohésion sociale à l'épreuve de la crise

L'aggravation du chômage et de la pauvreté de populations de plus en plus nombreuses résultant de la crise économique et financière aggravent les tensions et la tentation de chercher des bouc-émissaires, notamment les immigrés. Comment faire comprendre que la sortie de crise n'est pas dans moins de solidarité et de démocratie, mais dans plus de justice et de partage en particulier envers les plus jeunes ?

Présidence :
  • M. Gérard Fuchs (France), Directeur de la coopération internationale de la Fondation Jean Jaurès
Intervenants:
  • M. Luca Belgiorno-Nettis (Australie), fondateur, « The newDemocracy Foundation »
  • Mme Kim Campbell, ancienne Première ministre du Canada, Présidente de « World Movement for Democracy », membre du Club de Madrid
  • Mme Kinga Göncz (Hongrie), Membre du Parlement européen, membre du « Réseau de dirigeants unis pour des sociétés partagées » (NetPLUSS) du Club de Madrid

12:30

 

Déjeuner au restaurant du Parlement européen

Débat

Palais de l'Europe : Hémicycle

13:30 - 15:00

La responsabilité des médias et leur potentiel pour renforcer la démocratie

Le panel traitera des nouvelles tendances de la participation politique, des nouveaux et des anciens médias, de leur impact sur les démocraties et sur la liberté d'expression. Modéré par Melissa Eddy, « International Herald Tribune », il traitera du double problème d'une liberté de la presse étouffée d'une part, et des relations non-transparentes entre les médias et les gouvernements d'autre part.

La liberté d'expression est un droit fondamental, consacré par la Convention européenne des droits de l'homme. La liberté de la presse est primordiale pour la démocratie. Les élus ont le devoir de veiller à ce que les journalistes puissent travailler librement et sans crainte d'une répression étatique. Mais cette responsabilité n'incombe pas uniquement aux gouvernements. Lorsque les médias cherchent à exercer une influence sur les gouvernements pour en retirer un avantage économique et lorsque les liens économiques entre journalistes et responsables politiques sont maintenus secrets, le pluralisme de la société s'en trouve menacé.

Présidence :
  • Mme Melissa Eddy, « International Herald Tribune »
Panélistes :
  • M. Eynullah Fatullayev, journaliste et rédacteur en chef de l'hebdomadaire « Realny Azerbaijan » et du « Gündəlik Azərbaycan »
  • M. Ali Ferzat (Syrie), caricaturiste politique, Prix Sakharov 2011
  • M. Kadri Gürsel (Turquie), chroniqueur pour le quotidien Milliyet
  • Mme Tawakkol Karman, militante politique et journaliste, Prix Nobel de la Paix 2011
  • Mme Elizabeth Linder, Facebook, spécialiste des questions politiques et gouvernementales pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique
  • M. Moez Masoud, présentateur de télévision et radio, leader religieux et activiste politique égyptien
  • Mme Jillian York, Directrice de « International Freedom of Expression » à la Fondation américaine « Electronic Frontier », militante pour la liberté d'expression, journaliste et écrivaine

Les panélistes débattront avec les participants de questions telles que

  • Comment les gouvernements et les organisations internationales protègent la liberté des médias ?
  • Wikileaks menace-t-il le journalisme ?
  • Où se trouve la limite entre privé et public ?
  • Quel rôle peuvent jouer les médias sociaux dans des démocraties bien établies ?
  • Quelles leçons peuvent tirer les anciennes démocraties des voix émergentes des jeunes démocraties ?

Ateliers thématiques (suite)

Palais de l'Europe : Salle 1

15:00 - 18:00

A. Démocratie : valeur universelle ?

A.3. Peut-on imposer la démocratie ?

Le principe fondamental de la démocratie et sa légitimité résident dans la libre expression du choix des citoyens. Existe-t-il un devoir d'ingérence quand les aspirations démocratiques d'un peuple sont réprimées – parfois dans le sang – par des régimes d'oppression ? Faut-il réviser le droit international pour permettre un droit légal d'ingérence démocratique pouvant aller, le cas échéant, jusqu'à l'intervention armée ?

Présidence :
  • M. Jacques-Paul Klein (Etats-Unis d'Amérique), ancien Sous-Secrétaire général des Nations Unies
Intervenants :
  • M. Faiysal Alikhan (Pakistan), fondateur et Directeur de l'ONG « Foundation for integrated development Action » (FIDA)
  • M. Guy Buchsenschmidt (Belgique), Chef d'Etat-major de l'Eurocorps
  • M. Zbigniew Janas (Pologne), homme politique, ancien membre du mouvement « Solidarność »
  • Mme Vanessa Ortiz (Etats-Unis d'Amérique), Conseillère de programme sur la transition, US Agency for International Development
  • Mme Rabiatou Serah Diallo (Guinée), Présidente du Conseil National de Transition (CNT)
  • M. Adejare Somorin (Nigéria), « International Initiative for Peace »

Palais de l'Europe : Salle 2

A.4. La démocratie à l'épreuve des extrémismes

Le XXIème siècle s'est ouvert sur le grand espoir d'une nouvelle vague démocratique sur tous les continents. Ces nouvelles démocraties ont été confrontées à différentes formes d'extrémisme mettant en péril leur pérennité. Les démocraties plus anciennes y sont elles-mêmes confrontées depuis la crise économique et sociale qui les fragilise. Quelles réponses démocratiques apporter aux ferments de division : l'exclusion est-elle la meilleure manière de lutter contre les forces extrémistes ? Ou au contraire, vaut-il mieux les combattre en les insérant dans le jeu démocratique ?

Présidence :
  • M. Mevlüt Çavuşoğlu (Turquie), ancien Président de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe
Intervenants :
  • M. Zbigniew Bujak (Pologne), co-fondateur du mouvement « Solidarność »
  • Mme Alimata Diarra (Mali), juriste spécialisée en droits de l'homme, Association malienne des droits de l'homme (AMDH)
  • Mme Claudia Mosquera Rosero-Labbé, professeure, Université Nationale de Colombie
  • M. Donatus Obi (Nigeria), « International Initiative for Peace »
  • M. Hassan Shire Sheikh (Ouganda), Directeur exécutif du « Projet des défenseurs des droits humains de l'Afrique de l'Est et de la Corne de l'Afrique »
  • M. Rajith Keerthi Tennakoon (Sri Lanka), journaliste freelance, Directeur exécutif du Centre pour les droits de l'homme

Palais de l'Europe : Hémicycle

15:00 - 18:00

B. Valeurs virtuelles ? Démocratie et nouveaux réseaux sociaux

B.3. Démocratie participative : le citoyen, acteur politique à part entière

A côté et en complément de la démocratie élective et représentative, se sont développées des formes diverses de démocratie participative qui permettent aux citoyens (et aussi aux non-citoyens) de prendre part aux décisions qui influencent et déterminent leur vie quotidienne. Peut-on et doit-on fixer des règles au fonctionnement des divers groupes de pression et à leur action auprès des politiques ?

Présidence :
  • Mr Jean-Marie Heydt, President of the INGO Conference of the Council of Europe
Intervenants :
  • Mme Maite Azuela (Mexique), fondatrice du mouvement citoyen « Dejemos de Hacernos Pendejos »
  • M. Andrew Bradley, Directeur, Bureau de l'Institut international pour la démocratie et l'assistance électorale (IDEA) auprès de l'Union européenne
  • M. Richard Giragosian (Arménie), Directeur du Centre d'études régionales, Erevan
  • Mme Inès Hammami (Tunisie), Vice-présidente de « Lam Echaml »
  • M. Jean-Pierre Liouville (France), Vice-président du Conseil régional de Lorraine, membre du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe
  • M. Christian Saves (France), politologue et haut fonctionnaire
  • Mme Olena Tregub (Ukraine), journaliste et analyste politique

Palais de l'Europe : Salle 5

B.4. Devenir citoyen : éducation et culture démocratique

L'éducation citoyenne ne se limite pas au système éducatif; les medias – et en particulier, les nouveaux médias – ont une responsabilité essentielle en la matière. L'éducation c'est avant toutes choses, l'information. Un citoyen éclairé et informé sera un citoyen responsable, à même de prendre ses responsabilités dans le fonctionnement des institutions démocratiques. Quelle place faire à l'éducation civique dans les curricula scolaires ? Comment utiliser les nouveaux médias pour former des citoyens responsables ?

Présidence :
  • M. Jean-Paul Costa (France), Président de l'Institut international des droits de l'homme de Strasbourg, ancien Président de la Cour européenne des droits de l'homme
Intervenants :
  • Mme Deborah Bergamini (Italie), Présidente du Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe
  • M. Youcef Boukoucha (Algérie), Secrétaire national chargé de la jeunesse du Front des forces socialistes
  • M. Paul Bromberg (Colombie), ancien Maire de Bogota
  • M. Jose Luis Martin C. Gascon, Sous-secrétaire chargé des affaires politiques, Cabinet du Président de la République des Philippines
  • M. Koffi Kounte (Togo), Président de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH)
  • M. Krzysztof Stanowski (Pologne), Président du Conseil d'administration de « Solidarity Fund PL »
  • M. Steven Wagenseil (Etats-Unis d'Amérique), ancien Premier Directeur adjoint du Bureau des Institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'OSCE

Palais de l'Europe : Salle 9

15:00 - 18:00

C. Un modèle pour tous ? Démocratie et mondialisation

C.3. Quelle gouvernance démocratique dans un monde globalisé ?

Alors que les décisions économiques et financières sont souvent prises au niveau supranational, l'Etat-nation perd progressivement de sa pertinence. Son efficacité d'action est réduite contribuant à la désaffection du citoyen. S'il n'est pas possible d'arrêter le cours de la globalisation économique et financière, comment se prémunir contre une dérégulation globale – et un dumping social – aux conséquences politiques désastreuses ? Quel pouvoir donner aux organisations internationales en charge de la régulation de l'économie ? Quel pouvoir politique supranational est-il envisageable aujourd'hui et demain ?

Présidence :
  • M. Wendelin Ettmayer (Autriche), Ambassadeur, expert en relations internationales
Intervenants :
  • Mme Pelagie Belomo Essono (Cameroun), Université catholique de l'Afrique centrale
  • Mme Maria Leissner (Suède), Secrétaire générale de la Communauté des démocraties
  • M. Igor Rogov (Kazakhstan), Président de la Cour constitutionnelle, membre de la « Commission de Venise »
  • Mme Sima Samar (Afghanistan), Présidente de la Commission indépendante pour les droits de l'Homme

Palais de l'Europe : Salle 7

C.4. Pour une nouvelle éthique démocratique ?

La gangrène de la corruption, l'incapacité des dirigeants politiques à apporter des solutions aux problèmes des citoyens, le discrédit des politiques, le désintérêt croissant des citoyens pour la chose publique imposent la nécessité d'une nouvelle éthique, d'une nouvelle morale en politique. Que faire pour revaloriser la fonction politique et le goût de la chose publique ? Comment éviter une trop grande porosité entre le monde des affaires et les responsables politiques ? Quel code de conduite imposer aux uns et aux autres ?

Présidence :
  • M. Roman Jakic (Slovénie), membre de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe
Intervenants :
  • Mme Shaazka Beyerle (Etats-Unis d'Amérique), conseillère principale, « International Center on Nonviolent Conflict »
  • M. Geo Sung Kim (Corée du Sud), Président-fondateur de « Transparency International – Corée »
  • M. Andrei Kolesnikov (Russie), journaliste, « Novaya Gazeta »
  • Mme Hélène Lambatim (Tchad), Vice-présidente du Conseil économique, social et culturel
  • M. Marin Mrcela (Croatie), Président du Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO) du Conseil de l'Europe

Sous le Haut patronage du Président de la République française

Presse
 
En partenariat avec...
 
Suivez-nous
 
Contact
Envoyez-nous un mail pour tous renseignements complémentaires