Edition 2012

L'Europe ne doit pas régresser sur la question des droits des LGBT : Thorbjørn Jagland met en garde contre la discrimination et les préjugés à l'encontre des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles et transgenres qui appellent à réagi

Le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, a mis en garde contre la discrimination et les préjugés à l'encontre des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles et transgenres qui continuent de gâcher les vies de millions d'Européens et qui appellent à réagir. Dans une déclaration du 15 mai, il affirme :

« Les personnes LGBT continuent de se heurter à des comportements intolérants et à des barrières sociales dans la plupart, si ce n'est la totalité, des Etats membres du Conseil de l'Europe. Les arrêts récents de la Cour européenne des droits de l'homme dénoncent des interdictions injustifiées ou des obstacles administratifs imposés à des marches des fiertés (Gay Pride). Ils soulignent les problèmes liés à la discrimination dans l'octroi de droits sociaux, comme le droit à l'emploi. Un certain nombre de requêtes pendantes devant la Cour européenne des droits de l'homme concernent des lois qui érigent en infraction pénale la « propagande homosexuelle » et pourraient aboutir à des violations de la liberté d'expression. L'introduction de telles lois a souvent débuté au niveau local ou régional mais trouve depuis quelques mois un écho favorable au niveau national dans certains pays. (suite...)

Déclaration de Håkon Haugli, rapporteur général de l'Assemblée parlementaire sur les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres

A l'occasion de la Journée internationale de lutte contre l'homophobie, Håkon Haugli (Norvège, SOC), rapporteur général de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres, a fait la déclaration suivante :

« Les droits de l'homme sont les droits de tous : les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres ne font pas exception. Ces dernières années, des progrès considérables ont été accomplis en Europe pour lutter contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre : pour ne citer que quelques exemples, au Royaume-Uni, des politiques et cadres législatifs protecteurs ont été adoptés ; en Albanie, le discours homophobe des responsables politiques a été fermement condamné par leurs pairs, et en Suède, des condamnations ont été prononcées pour punir les auteurs de discours de haine et de crimes violents à l'encontre de personnes LGBT. (suite...)

Déclaration du Président du Comité des Ministres

A lumière de la priorité de la Présidence britannique visant à combattre la discrimination à l'encontre des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles, le Président du Comité des Ministres souhaite endosser la déclaration de ses collègues Jeremy Browne et Stephen O'Brien à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie (suite...)