Retour

Violences sexuelles dans l’espace public : non à la banalisation et à l’impunité

Session de l'Assemblée parlementaire Strasbourg 29 juin 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Violences sexuelles dans l’espace public : non à la banalisation et à l’impunité

L’Assemblée a exprimé son inquiétude face à l’ampleur du phénomène des violences sexuelles et de harcèlement des femmes dans l’espace public. « Alors que ces violences ont lieu dans l’espace public, parfois devant des dizaines de personnes, les femmes se trouvent souvent seules face à leurs agresseurs, en l’absence de réaction des témoins. Cette indifférence généralisée ne fait qu’aggraver le sentiment d’insécurité et d’impuissance des victimes » a-t-elle alerté.

En adoptant une résolution, basée sur le rapport préparé par Françoise Hetto-Gaasch (Luxembourg, PPE/DC), les parlementaires ont lancé un appel pour « mettre fin à l’impunité » en poursuivant les auteurs des violences sexuelles et de harcèlement dans l’espace public. Il faudrait, ont-ils dit, lancer et à soutenir des campagnes de sensibilisation et mener des actions spécifiques de prévention, notamment en développant des programmes scolaires d'éducation sexuelle et relationnelle


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter