Retour

Comité des Ministres : passation de la présidence de Chypre à la République tchèque

Présidence du Comité des Ministres Nicosie 19 mai 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Lubomír Zaorálek et Ioannis Kasoulides

Lubomír Zaorálek et Ioannis Kasoulides

Au terme de la réunion du Comité des Ministres à Nicosie (Chypre), la présidence assumée depuis six mois par Chypre est passée à la République tchèque. Le ministre chypriote des Affaires étrangères, Ioannis Kasoulides, a fait le bilan de la présidence chypriote et a procédé à la passation de pouvoir en faveur du ministre tchèque des affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, qui a présenté les priorités de la présidence de son pays. Parmi celles-ci figurent la protection des droits de l’homme des personnes qui font partie de catégories vulnérables ou défavorisées, la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, le renforcement de l’État de droit, ainsi que le soutien dispensé à la démocratie locale et régionale et à la réforme de l’administration publique.


Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter