L’accès à l’éducation et la réussite scolaire dépendent largement des compétences en langues.

La Plateforme est un instrument permettant aux Etats membres d’élaborer leurs programmes relatifs aux langues de scolarisation et à tous les enseignements de langues, en prenant également appui sur leurs expériences et leur expertise.

Elle leur propose un dispositif ouvert et dynamique de définitions, de points de repère, de descriptions et des descripteurs, des études ou des bonnes pratiques que les Etats membres sont invités à consulter et à utiliser comme éléments pouvant soutenir leur propre politique de promotion d'un accès équitable à l'éducation en fonction de leurs besoins, ressources et cultures éducatives.

L’éducation plurilingue et interculturelle

Les langues de scolarisation

La Plateforme concerne toutes les langues, et en particulier les langues de scolarisation, à savoir celles

  • qui sont  enseignées comme matière (alphabétisation, lecture, écriture, littérature, réflexion sur la langue, etc.)
  • mais aussi utilisées pour l’enseignement des autres matières (mathématiques, biologie, histoire géographie...).

et qui peuvent être :

  • des langues nationales dans la plupart des pays, comme par exemple l'albanais en Albanie ou le suédois en Suède
  • des langues régionales ou minoritaires dans certains systèmes éducatifs, comme le corse en Corse (France) ou l’allemand dans les écoles de la minorité allemande au Danemark.

A qui s’adresse la Plateforme ?

  • aux enseignants, formateurs, chefs d'établissements
  • aux concepteurs de manuels et de tests
  • aux responsables des curriculums pour l'analyse et la construction des programmes relatifs aux langues, notamment les langues de scolarisation.