Le Plan d'action pour la jeunesse rom est la réponse du Conseil de l’Europe aux difficultés que rencontrent les jeunes Roms en Europe, s’agissant en particulier de leur autonomisation, de leur participation aux structures et processus décisionnels au niveau européen et des nombreuses situations de réelle discrimination.

Il accorde la priorité aux droits de l’homme et au dialogue interculturel pour faire face à la discrimination et à l’antitsiganisme, ainsi qu’au développement et au renforcement des capacités des organisations et mouvements de jeunesse rom.

Ce plan d’action est l’une des nombreuses initiatives prises dans le cadre des travaux du Conseil de l'Europe sur les droits des Roms et des Gens du voyage.

Le discours de haine visant les Roms est une préoccupation récurrente de la campagne. A travers des  journées d’action organisées en 2016, 2014 et 2013, la commémoration annuelle du génocide des Roms (2 août), des billets postés sur le blog, un séminaire et des sessions d’étude, la campagne entend sensibiliser le public à la persistance du discours de haine et des crimes de haine qui visent les communautés roms et appelle à l’action.

De nombreux comités nationaux de campagne se sont également mobilisés pour lutter contre ces phénomènes.