Le Fonds européen pour la jeunesse (FEJ) a été créé en 1972 par le Conseil de l’Europe pour apporter un soutien financier et éducatif aux activités européennes de jeunesse. Il s’agit d’une division du Service de la jeunesse de la Direction de la citoyenneté démocratique et de la participation du Conseil de l’Europe.

Les priorités stratégiques du secteur de la jeunesse pour 2016-2017 sont définies par le Conseil mixte pour la jeunesse, l’organe politique central cogéré du secteur de la jeunesse, et consistent à :

  • aider les jeunes et les Etats membres à renforcer la participation des jeunes au processus démocratique ;
  • soutenir les Etats membres et les ONG de jeunesse dans la mise en œuvre de la Recommandation CM/Rec(2015)3 du Comité des Ministres sur l'accès des jeunes des quartiers défavorisés aux droits sociaux (recommandation ENTER) ;
  • favoriser la promotion de sociétés inclusives et pacifiques, en particulier grâce à la prolongation de la campagne de lutte contre le discours de haine et au Plan d’action pour les jeunes Roms.

 

Depuis 2012, plus de 100 activités contribuant au Mouvement contre le discours de haine ont été menées par des organisations non gouvernementales de jeunesse avec le soutien du Fonds européen pour la jeunesse dans quelque 30 Etats membres du Conseil de l’Europe.

Diverses initiatives ont été encouragées, telles que des campagnes de sensibilisation en ligne et hors ligne, des activités de renforcement des capacités, des activités itinérantes, des projets de recherche juridique et des manifestations de lancement pour les campagnes nationales du Mouvement contre le discours de haine. Des exemples d’activités bénéficiant d’un soutien figurent dans la publication Le Fonds européen pour la jeunesse et le Mouvement contre le discours de haine.