Retour

Visite de la Conférence des OING à Berlin

La participation civile au processus décisonnel
Strasbourg 25 November 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Visite de la Conférence des OING à Berlin

Les 25 et 26 octobre, une délégation de la Conférence des OING a effectué une visite exploratoire à Berlin. Cette initiative a été organisée en étroite collaboration avec le Bundesnetzwerk Bürgerschaftliches Engagement (BBE) - Réseau national pour la société civile, et la représentation diplomatique de l'Allemagne auprès du Conseil de l'Europe qui a fourni une aide précieuse pour les réunions avec les autorités publiques.

Les visites exploratoires de la Conférence des OING mettent l'accent sur la participation des ONG au processus décisionnel. Dans le contexte allemand, une attention particulière a été portée à la question de l'intégration des réfugiés. Les défis auxquels sont confrontées les ONG actives dans l'accueil et l'intégration des réfugiés et des migrants ont été discutés.

Par-dessus tout, nous tenons à féliciter la société civile et les autorités publiques pour leur mobilisation durant la crise migratoire. Nous savons que ce n'est pas fini, que les défis sont encore grands mais que la cause est noble - le respect des droits de l'homme et d'autres conventions internationales. La question n'est pas simplement de satisfaire les besoins fondamentaux urgents des personnes. L'intégration des migrants est un processus à long terme qui exige la solidarité de tous. Ce principe doit être souligné très fortement à une époque où la montée du racisme et des discours de haine contre les réfugiés et les migrants constitue une menace sérieuse pour la démocratie, l'état de droit et les droits de l'homme et une menace grave pour les ONG qui les accompagnent dans leur quotidien.

Dans le contexte allemand, marqué par les principes de subsidiarité, de corporatisme et de fédéralisme, la collaboration entre les pouvoirs publics et les organisations non étatiques a une longue tradition. La légitimité est donnée aux grandes ONG avec la conséquence que tous les problèmes et les besoins ne sont pas résolus. Les petites organisations "watchdog" et de prestation de services et les initiatives citoyennes jouent également un rôle précieux et méritent une plus grande reconnaissance et un meilleur soutien afin de garantir leur durabilité. Leur influence dans le processus décisionnel public et leur interaction avec les pouvoirs publics semble faible au niveau fédéral.

Dans le cadre des politiques de réfugiés, nous invitons les autorités à renforcer les possibilités juridiques et formelles qui faciliteraient une participation active des réfugiés eux-mêmes à leur propre processus d'intégration. La représentante de l'Ombudsman a déclaré que «personne ne peut mieux parler de la situation des migrants et des réfugiés que les réfugiés eux-mêmes». Le principe directeur dans cette affaire devrait être: Rien pour nous - sans nous!

Le rapport de la visite contiendra plus de détails et de recommandations.

Merci de nous avoir accueillis à Berlin!