Retour

L’organe anti-corruption du Conseil de l'Europe (GRECO) a publié une évaluation critique du dispositif d’intégrité de l'Assemblée Parlementaire

Strasbourg 06/09/2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
L’organe anti-corruption du Conseil de l'Europe (GRECO) a publié une évaluation critique du dispositif d’intégrité de l'Assemblée Parlementaire

Le Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO) a publié, en juin, une évaluation du Code de conduite des membres de l'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) dans laquelle il identifie des lacunes significatives et souligne la nécessité d’améliorer bon nombre d’aspects.

Le Président du GRECO, Marin Mrčela, se félicite des mesures prises par l'Assemblée pour répondre aux allégations de corruption auxquelles elle est confrontée. « La prévention et la lutte contre la corruption commencent devant notre propre porte. Je suis confiant que l’Assemblée Parlementaire prendra en compte les conclusions du GRECO lorsqu’elle révisera et renforcera son cadre général en matière d’intégrité», a-t-il déclaré.

Le GRECO a préparé cette évaluation suite à une demande de la Commission du Règlement, des immunités et des affaires institutionnelles de l’APCE.