Description du projet Description du projet

Projet « Renforcer la liberté des médias et établir un système de radiodiffusion publique en Ukraine »

Le projet du Conseil de l'Europe « Renforcer la liberté des médias et établir un système de radiodiffusion publique en Ukraine » a pour but de renforcer les garanties juridiques et institutionnelles pour l'exercice effectif du droit à la liberté d'expression et d'information en Ukraine et de renforcer le rôle des médias en tant qu’instrument pour la construction d'un consensus dans la société.

Ce projet repose sur les réalisations du Programme commun entre le Conseil de l'Europe et de l'UE « Renforcer la société de l'information en Ukraine » mis en œuvre en 2014 et 2015. En 2016, le projet « Renforcer la liberté des médias et établir un système de radiodiffusion publique en Ukraine » est financé par le budget du Plan d'action du Conseil de l'Europe pour l'Ukraine 2015-2017 et les donateurs sont les 16 Etats membres du CdE - la République tchèque, Estonie, Finlande, Hongrie, Irlande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Roumanie, Suède, Suisse et Turquie.

Le projet vise à :

  • Fournir des conseils d'expert sur la consolidation d'un véritable radiodiffuseur public en Ukraine en 2016-2018 ;
  • Développer la capacité du radiodiffuseur public à produire des émissions de qualité supérieure ;
  • Renforcer la capacité institutionnelle du Conseil de Surveillance de la chaîne publique à travers le renforcement des capacités de son secrétariat et de ses membres, l'élaboration de règlements pertinents et la mise en œuvre des activités de sensibilisation du public ;
  • Aider les autorités législatives et exécutives à mieux comprendre les normes et pratiques européennes existantes afin de prendre des décisions en connaissance de cause ;
  • Mettre au point un modèle de télévision publique régionale avec l'expert et un soutien méthodologique ;
  • Fournir de l’expertise et une formation approfondie aux fonctionnaires des autorités nationales et locales pour qu’ils tiennent compte de l’intérêt général dans le processus de classification des documents ;
  • Augmenter la capacité d'un organe indépendant de contrôle à accéder à l'information.

la page Facebook du projet

Calendrier des activités

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

nous suivre nous suivre