L'égalité entre les sexes est indispensable aux droits humains, à la démocratie et à la justice sociale et elle profite à la société dans son ensemble. Les médias et la liberté éditoriale, le pluralisme des médias et l’égalité des sexes peuvent progresser mutuellement.
La Convention européenne des droits de l’homme interdit toute discrimination, y compris sur la base du genre. Les femmes, mais aussi les hommes, peuvent souffrir  d’habitudes imposées par les stéréotypes et des publicités sexistes diffusés par les médias. C’est pourquoi il est nécessaire que les deux sexes aient un accès égal aux métiers et aux postes managériaux dans les médias et que la représentation qui est faite des hommes et des femmes ne nuise pas à leur égalité.

Afin de promouvoir l’égalité des sexes dans les médias, la Division médias et internet a entrepris des travaux normatifs basés notamment sur la Convention européenne des droits de l’homme et sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme. L’objectif est d’amener les Etats membres à réviser leur cadre législatif, leurs indicateurs nationaux et leurs pratiques judiciaires mais aussi à favoriser réflexion, débats et prise de conscience entre acteurs du secteur privé, de la société civile et des gouvernements.
Le partage de bonnes pratiques entre Etats membres est aussi un outil important. Mettre en avant le rôle pionnier que les médias de service public devraient avoir en matière d’égalité des sexes et encourager des mesures d’autorégulation telles que codes de déontologie et contrôle inerne sont des mesures d’exemples  à promouvoir.
La Division collabore également avec d’autres institutions et organisations et soutient leur travaux, comme par exemple, les précieux “Indicateurs d'égalité des genres dans les médias” (IGRM) de l’UNESCO ou encore l’International Women’s Media Foundation (IWMF) et son Rapport mondial sur le statut des femmes dans les médias d’actualité.

Travaux normatifs Travaux normatifs

Le MSI-MED, comité d’experts sur le pluralisme des médias et la transparence de leur propriété, travaille actuellement sur le sujet des femmes dans les campagnes électorales. Il étudie la faisabilité d’un instrument normatif sur la couverture médiatiques des campagnes électorales sous l’angle de l’égalité des genres.

« Toute personne a droit à la liberté d’expression »

Art. 10 de la Convention européenne des droits de l’homme

Nous suivre Nous suivre