Coopération avec les Structures nationales des droits de l'homme

Les Structures nationales des droits de l'homme (médiateurs et Institutions Nationales des Droits de l'Homme) sont des acteurs clés dans le travail de protection et de promotion des droits de l'homme et de la prééminence du droit.

C'est pour cela que le Commissaire aux droits de l'homme développe progressivement, avec eux, un système de coopération efficace, afin de mettre en œuvre les normes en matière de droits de l'homme, et ce en conformité avec son mandat et les autres instruments du Conseil de l'Europe.

Un partenariat concret

Dans le respect de l'indépendance de toutes les parties engagées, cette coopération a pour but d'établir un échange permanent d'informations pertinentes, afin d'améliorer les actions communes et réciproques et de partager l'information sur des bonnes pratiques. Les partenaires de ce réseau sont des institutions nationales, régionales, locales ou thématiques qui se conforment aux Principes de Paris et aux valeurs du Conseil de l'Europe.

Le Commissaire défend l'indépendance de ces partenaires, facilite leurs activités dans le domaine des droits de l'homme et soutient leur émancipation. Là ou de telles structures n'existent pas, le Commissaire offre l'assistance technique pour les établir. Il encourage également la consultation entre les acteurs du réseau en organisant régulièrement des Tables rondes et des réunions ad hoc.