Retour

Les responsables politiques qui tiennent des propos anti-Roms alimentent la haine

[28/06/11 9:30]  Des affiches placardées à Milan pendant la récente campagne électorale pour les municipales agitaient la menace selon laquelle la ville était en passe de devenir une « ville tsigane ». Bien qu'il s'agisse là d'une manifestation extrême de xénophobie, les propos anti-Roms sont en fait chose courante dans la bouche de responsables politiques de plusieurs pays d'Europe. Si cela ne cesse pas, tous les efforts faits pour promouvoir l'intégration des Roms dans la société seront voués à l'échec, et la discrimination et la violence continueront d'être le quotidien de nombreux Roms

Lire l'article

 Li