Seule une justice véritable peut garantir une paix durable dans les Balkans

[03/11/11 10:30] Les institutions européennes n'ont pas su protéger la population de l'ex-Yougoslavie contre le nettoyage ethnique et contre les autres atrocités de la guerre dans les années 90. Le retour à la normalité a pris beaucoup de temps et des obstacles majeurs subsistent encore. Il y a toutefois de nouvelles raisons d'espérer, ce qui donne à l'Europe une deuxième chance de proposer une aide constructive, déclare Thomas Hammarberg, Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, en publiant aujourd'hui son dernier article du Carnet des droits de l'homme. (suite)

Lire l'article du Carnet des droits de l'homme
Lire l'article en bosniaque, croate et serbe
Photo : Des réfugs du Kosovo s'installent de façon spontanée dans un camp improvisé à la frontière entre l' « ex-République yougoslave de Macédoine » et le Kosovo, près de Blace. / Arrivée / UNHCR / H.J. Davies/ avril 1999