Les services sociaux sont une composante clé des systèmes de protection de l’enfance. Lorsqu’ils ne sont pas en mesure de protéger efficacement les droits et le bien-être des enfants, le risque de violation des droits de ces derniers augmente considérablement. Ceci peut entraîner une méfiance de la part des enfants vis-à-vis des institutions et des prestataires de services, qui, à son tour, peut renforcer le risque de nouvelles violations de leurs droits. Aussi, pour protéger efficacement les enfants vulnérables, les services sociaux doivent adopter une approche centrée sur l’enfant.

 

La Recommandation du Conseil de l’Europe sur les droits de l’enfant et les services sociaux adaptés aux enfants et aux familles (2011) s’appuie sur les principes inhérents aux droits de l’enfant et offre un cadre aux Etats membres afin qu’ils considèrent d’un œil critique leurs législations et politiques relatives aux services sociaux ainsi que la prestation de tels services, qu’ils renforcent leur action à cet égard et qu’ils contribuent, en fin de compte, à mieux servir les enfants.

 

Des services sociaux accessibles, appropriés et adaptés aux besoins de chaque enfant

Cette recommandation s’appuie sur trois principes : la prestation de services sociaux dans le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant, le droit de l’enfant à la participation et le droit de l’enfant à la protection. Tous trois s’appliquent à tous les services sociaux fournis aux enfants, y compris aux services sociaux généraux, spécialisés et intensifs, ainsi qu'à tous les aspects de la prestation de services sociaux.

 

Eléments généraux des services sociaux adaptés aux enfants :

  • Information et conseil
  • Accessibilité des services
  • Disponibilité
  • Pertinence et adéquation
  • Collaboration interdisciplinaire et pluri-institutionnelle
  • Compétences professionnelles : formation, supervision et responsabilisation
  • Confidentialité et protection de la vie privée

 

Recommandation sur les droits de l’enfant et les services sociaux adaptés aux enfants et aux familles (2011)

 

L’exposition : « Les morsures de l’austérité : les enfants s’expriment » présente 32 courts-métrages réalisés par des enfants

Le Conseil de l’Europe et le Réseau européen des médiateurs pour enfants (ENOC) lancent une exposition qui donne la parole aux enfants concernant les effets de la crise économique et des mesures d’austérité sur leur vie quotidienne et l’exercice de leurs droits.
http://www.coe.int/fr/web/childrens-voices  

 

Liens

Commission européenne – Systèmes de protection de l’enfance (en anglais uniquement)