Nos objectifs

Que faisons-nous


Le Conseil de l'Europe préconise la liberté d’expression et la liberté des médias, la liberté de réunion, l’égalité et la protection des minorités. Il a lancé des campagnes sur des thèmes tels que la protection des enfants, le discours de haine sur l’internet et les droits des Roms, la minorité la plus importante en Europe. Le Conseil de l’Europe aide les Etats membres à lutter contre la corruption et le terrorisme, et à mener les réformes judiciaires nécessaires. Son groupe d’experts constitutionnels, connu sous le nom de Commission de Venise, donne des conseils juridiques à des pays du monde entier.

Le Conseil de l’Europe promeut les droits de l’homme par le biais de conventions internationales, comme la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique et la Convention sur la cybercriminalité. Il suit les avancées des Etats membres dans ces domaines et fait des recommandations par le biais d'organes de suivi spécialisés et indépendants. Tous les Etats membres du Conseil de l'Europe ont aboli la peine de mort.

Organes de suivi
• Groupe d'Etats contre la corruption (GRECO)
• Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT)
• Groupe d'experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA)
• Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ)
• Comité d’experts sur l’évaluation des mesures de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (MONEYVAL)
• Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI)
• Comité européen des droits sociaux (CEDS)
• Comité consultatif de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales
• Comité d’experts de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires