Nos invités

Nos invités

De nombreuses personnalités, de toutes nationalités et de toutes confessions, ont été accueillies au Conseil de l'Europe. Ces hommes et ces femmes qui ont été ou sont porteurs de projets politiques, sociaux ou culturels, illustrent la dynamique et les valeurs qui, depuis les années 50, président aux travaux du Conseil de l’Europe


Vous devez activer Javascript dans votre navigateur
ou mettre à jour votre version du Flash Player
pour pouvoir accéder au contenu de ce site !

Obtenir le Flash Player


Sa majesté Juan Carlos [1938 - ]

Roi d'Espagne

8 octobre 1979

quoteIl n’y a pas de difficulté que nous ne puissions surmonter si nous avons la détermination et l’imagination recquisesquote

Son discours :

...Monsieur le Président, l’unité de l’Europe, des Européens, est une réalité qui existait avant les projets d’union européenne. Nous, Européens, en avons eu conscience tout au long de notre histoire mouvementée. C’est cette interprétation de la société européenne qui fait que Francisco Vitoria étudie à Paris et que Juan Luis Vives professe à Louvain et à Oxford, tandis que le Greco peint à Tolède et que Domenico Scarlatti compose à Madrid, pour ne citer que quelques exemples qui se réfèrent à mon pays.

Sur le fait européen repose un projet européen, une entreprise européenne. C’est à cela que répondent les organisations européennes et à cela que s’applique leur doyenne, le Conseil de l’Europe, parfaitement conscient du fait que, comme disait Robert Schuman, ''l’Europe, avant d’être une alliance militaire ou une entité économique, doit être une communauté culturelle.''

Il reste beaucoup à faire pour construire l’Europe. Nous devons encore parcourir un long chemin, semé d’obstacles et entrecoupé de carrefours. Ce qui est important, c’est d’avoir décidé de l’emprunter et de le suivre tous ensemble, car il n’y a pas de difficulté que nous ne puissions surmonter si nous avons la détermination et l’imagination requises.

Et avec l’homme comme point de départ et comme finalité. Comme disait le Basque, l’Espagnol, l’Européen et l’Universel Miguel de Unamuno, ''Le but de l’histoire et de l’humanité ce sont les hommes, chaque homme, chaque individu... Nous, les Espagnols, comprenons parfaitement que l’individu est la fin de l’Univers''...