Le Palais de l’Europe

Conçu par l’architecte français Henry Bernard et inauguré en 1977, le Palais de l’Europe est le bâtiment principal du Conseil de l’Europe. Le Palais, dont l’entrée est flanquée des drapeaux de l’ensemble des États membres, donne la sensation d’une solide forteresse, qui contraste avec l’intérieur, moins sévère et aux lignes plus fluides. Il reflète les valeurs d’unité, de force, de confiance et de cordialité qui caractérisent le travail réalisé dans ses murs. Le revêtement du bâtiment est constitué d’une mosaïque contrastée de couleurs, que rythment respectivement le béton de ses contreforts, l’aluminium qui recouvre sa façade et les grandes baies vitrées de ses salles de réunion. Une pelouse en pente douce mène vers le bâtiment. Cette étendue de verdure, à la place de laquelle se tenait autrefois la Maison de l’Europe, bâtiment qui a précédé le Palais, sert d’écrin à plusieurs oeuvres d’art qui ont été offertes au Conseil.

 

L’Agora

Inaugurée en avril 2008 et conçue par les cabinets d’architectes Art & Build (de Bruxelles) et Denu et Paradon (de Strasbourg), l’Agora (« lieu de réunion ouvert » en grec ancien) est le bâtiment le plus récent du Conseil de l’Europe. Elue par les professionnels meilleur immeuble de bureaux pour l’année 2008 (prix MIPIM), l’Agora est d’une conception qui allie modernité, efficacité et respect de l’environnement. Sa grande façade vitrée délimite deux atriums intérieurs autour desquels s’organisent les salles de conférence habillées de cuivre prépatiné. Ces espaces tampons sont couverts d’une toiture métallique dont le porte-à-faux invite le visiteur vers l’entrée principale. De cette toiture émergent deux cheminées solaires en toile. Leur forme traduit la fonction : permettre la ventilation naturelle des atriums. Ce bâtiment progressiste témoigne de l’engagement du Conseil de l’Europe en faveur de la haute qualité environnementale.

 

Le Palais des droits de l’homme

Inauguré en 1995, le Palais des droits de l’homme épouse le cours de l’Ill, la rivière qui traverse Strasbourg. Il est l’une des réalisations les plus remarquables du grand architecte britannique Lord Richard Rogers, créateur également du Centre Georges- Pompidou, du Millenium Dome de Londres et de l’Assemblée nationale du pays de Galles. Situé sur l’autre rive, face au bâtiment Louise Weiss du Parlement européen de l’Union européenne, le Palais des droits de l’homme obéit, par sa conception, au style moderniste et fonctionnel de Lord Rogers. Empreint de symbolisme (la façade évoque le fléau de la Justice) et faisant appel aux matériaux modernes (l’emploi du verre à profusion, une métaphore de la transparence), le bâtiment produit un effet saisissant. A l’avant du Palais des droits de l’homme apparaissent les deux salles d’audience cylindriques de la Cour européenne des droits de l’homme. Ces deux structures surélevées relient les parties principales du bâtiment : espaces publics comprenant des éléments circulaires sophistiqués en métal, en verre et en grès des Vosges, et zone de bureaux, plus simple et plus sobre.

 

La Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (DEQM)

Le bâtiment de la DEQM est situé à l’arrière de l’Agora. Conçu par les cabinets d’architectes bruxellois Art & Build et strasbourgeois Denu et Paradon, il a été inauguré en mars 2007. La structure arquée de verre et de bois associe esthétique moderne et fonctionnalité contemporaine. Elle abrite des laboratoires, des bureaux et des salles de réunion, qui permettent de renforcer le rôle joué par l’Organisation en matière de contrôle de la qualité des médicaments en Europe et ailleurs.

 

Le Centre européen de la jeunesse

Conçue par les architectes norvégiens Lund & Slaatto, cette construction fonctionnelle (contemporaine), qui a accueilli depuis 1972 des dizaines de milliers de jeunes de tous horizons, se dresse dans le quartier du Wacken. Exemple remarquable de l’architecture moderne scandinave, le Centre européen de la jeunesse témoigne d’une rigueur constructive entièrement dédiée à la mise en valeur du béton apparent et de l’aluminium.