Nos invités

Nos invités

De nombreuses personnalités, de toutes nationalités et de toutes confessions, ont été accueillies au Conseil de l'Europe. Ces hommes et ces femmes qui ont été ou sont porteurs de projets politiques, sociaux ou culturels, illustrent la dynamique et les valeurs qui, depuis les années 50, président aux travaux du Conseil de l’Europe


Vous devez activer Javascript dans votre navigateur
ou mettre à jour votre version du Flash Player
pour pouvoir accéder au contenu de ce site !

Obtenir le Flash Player


Lech Walesa [1943 - ]

Président de la République de Pologne

4 février 1992

quoteLa démocratie n’est pas un but en soi. C’est un moyen menant à une vie meilleure, plus sûre, plus prospère…quote

Son discours :

...La Pologne s’est toujours trouvée en Europe, par sa culture et par sa civilisation. A présent, après la révolution pacifique, elle s’y est jointe politiquement. Son expérience a entraîné les autres pays de la partie centrale et orientale de notre continent. En parlant de façon imagée, on pourrait dire que la Tchécoslovaquie, la Hongrie, l’Union Soviétique et les autres pays ont traduit le scénario de la voie polonaise vers la liberté. Ils l’ont adopté. Ils le réalisent dans la mesure de leurs forces, de leurs possibilités et de leurs aspirations. Dans les Etats de l’Europe orientale, la liberté et la démocratie deviennent le quotidien, deviennent une norme. (...)

J’estime que l’Europe occidentale doit - dans son propre intérêt aussi - soutenir les pays de notre région. Vous devez comprendre que votre ouverture à l’Europe de l’Est contribuera à l’accroissement du potentiel économique de notre continent, que la prospérité de nos pays renforcera la démocratie nouvellement acquise. Pourquoi tant parler de ces questions justement ici, sur le forum du Conseil de l’Europe ? C’est parce que je me trouve au coeur de l’Europe démocratique, parce que c’est justement ici que je peux compter sur votre compréhension d’une vérité évidente ; la démocratie sans prospérité aura une vie douteuse, difficile, très difficile. Dans le cas contraire, les citoyens des pays orientaux ne comprendront pas pourquoi ils ont lutté pour elle. La démocratie n’est pas un but en soi. C’est un moyen menant à une vie meilleure, plus sûre, plus prospère…