Nos actions


Nos actions


Vous devez activer Javascript dans votre navigateur
ou mettre à jour votre version du Flash Player
pour pouvoir accéder au contenu de ce site !

Obtenir le Flash Player

Les médicaments contrefaits

La contrefaçon des médicaments est devenue une industrie qui tue des centaines de milliers de personnes chaque année et peut être associée à la criminalité organisée. Ce fléau touche 10 % du marché mondial des médicaments et l’on estime à environ 500 milliards d’euros par an les pertes qui en résultent.

Cette activité reste très lucrative et à faible risque car les poursuites pénales sont malaisées à engager ; les sanctions sont limitées et la coopération interétatique laisse à désirer. L’augmentation des ventes de médicaments par Internet est particulièrement préoccupante parce qu’elle risque de déboucher sur un commerce transfrontalier incontrôlé de produits médicaux susceptibles d’être dangereux pour la santé publique.

Le Conseil de l'Europe s’occupe de la normalisation des médicaments (Pharmacopée européenne), des programmes européens de contrôle des médicaments commercialisés distribués dans les pharmacies et les hôpitaux, de la transfusion sanguine et de la transplantation d’organes, ainsi que de la lutte contre les médicaments contrefaits. La Convention "MEDICRIME", adoptée le 8 décembre 2010 et ouverte aux pays non-européens, vise à lutter contre la propagation des médicaments et produits sanitaires contrefaits et illégaux, dont ceux proposés sur la Toile.


Plus d'informations