Groupe Pompidou - Lutte contre l'abus et le trafic de drogues

 
Nouvelles 2014
Nouvelles générations - les défis pour les politiques actuelles de lutte contre les drogues

La 16ème conférence ministérielle du Groupe Pompidou qui se tiendra à Strasbourg les 19 et 20 novembre 2014 est consacrée à la consommation et aux tendances en matière de trafic de drogues qui défient les politiques traditionnelles de lutte contre les drogues.
Afin de mieux répondre aux problèmes que rencontrent actuellement nos sociétés, des ministres et de hauts responsables représentant les 36 Etats Membres du Groupe Pompidou, des États Membres du Conseil de l'Europe et d'Etats présents en qualité d'observateurs ainsi que du MedNET et des pays d'Asie Centrale, vont aborder ensemble les directions stratégiques à prendre pour gérer une nouvelle génération de consommateurs de drogues, de nouvelles substances psychoactives et de nouvelles addictions. Ils discuteront aussi les défis lancés et les problèmes offerts par l’internet. En outre, les représentants des États Membres éliront le nouveau président et le vice-président du Groupe Pompidou et adopteront le nouveau programme de travail pour la période 2015-2018.
La Conférence sera de fait l'occasion pour tous les pays d'échanger leurs points de vue sur les derniers développements et défis en matière de drogues et permettra de définir les domaines de compétence dans lesquels le Groupe Pompidou travaillera pour les quatre années à venir.


L’attention est la meilleure forme de prévention

Le Groupe Pompidou a lancé, en collaboration avec le service ukrainien de contrôle des drogues, l’UNICEF et l’ONG AFEW (Aids Foundation East-West – fondation de lutte est-ouest contre le SIDA), un clip vidéo intitulé "Notre attention est la meilleure forme de prévention". Ce lancement fait partie d’une campagne de prévention contre les drogues à échelle nationale qui cible les parents et les enfants en Ukraine. Le format court du clip de prévention contre les drogues sera prochainement diffusé à la télévision ukrainienne. Le format long sera quant à lui utilisé dans un cadre éducatif pour la prévention des drogues dans les écoles et dans d’autres institutions qui promeuvent la santé des enfants.


Lien vers le clip vidéo en format court
Lien vers le clip vidéo en format long


À l'occasion de la journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues:

Le Groupe Pompidou rappelle la nécessité de protéger la santé publique par la prestation de services essentiels dans le cadre des politiques en matière de drogues dans un contexte d’austérité

Le Groupe Pompidou est préoccupé du changement des modes de consommation de drogues dans un contexte de forte austérité – par exemple, le risque de plus grande précocité de la première consommation, la prévalence croissante de la consommation de drogues injectables, des rechutes, la prise de risque, ainsi que le risque d’overdose, en particulier parmi les groupes vulnérables, et les conséquences sur la santé publique et sur la criminalité. Ces effets de la crise économique pourraient aboutir à des attitudes discriminatoires de la société envers la consommation de drogues et les personnes qui utilisent des drogues.


Continuer à lire



Les autorités de police examinent le trafic de drogue transitant par les aéroports internationaux

Le trafic de drogue qui transite par les aéroports est un problème mondial qui ne s’arrête pas aux frontières nationales. Ainsi, les autorités de force et application des lois aussi que les représentants du secteur privé venant d’Europe, d’Australie, des États-Unis, du Mexique, du Japon, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient se sont retrouvés lors de la réunion plénière du Groupe des Aéroports du Groupe Pompidou qui a eu lieu à Strasbourg du 18 au 20 juin. En tenant une réunion par an, le groupe fonctionne comme un forum d’échange d’informations pratiques sur les problèmes actuels et les pratiques en place et il travaille à développer des projets spécifiques qui permettent d’accroître le niveau de coopération entre la police, les douanes et les agents de contrôle aux frontières des brigades des stupéfiants. Afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue transitant par les aéroports, il est nécessaire de construire une forte coopération internationale entre les services. En gardant ceci à l’esprit, les experts ont abordé le sujet des technologies de pointe telles que l’usage des drones, les outils de détection des colis de poste et les enquêtes menées sur le Darknet. De plus, les experts ont débattu des nouvelles techniques de détection. Ils ont conclu que le marché des stupéfiants est un problème mondial que les états ne seraient pas capables de résoudre sans une coopération constante qui doit aller au-delà des frontières.


Participation de délégués palestiniens à la réunion du MedNET à Strasbourg

Pour la première fois, des délégués palestiniens ont participé à la 15ème réunion du Réseau méditerranéen (MedNET) qui s'est tenue à Strasbourg le 2 juin. Les délégués ont présenté les dernières tendances et évolutions dans le domaine des drogues sur leurs territoires et ils ont réaffirmé leur profond intérêt pour la collaboration avec le MedNET. L'agence française de lutte contre les drogues MILDECA avait déjà préparé une visite d'étude sur mesure pour les experts palestiniens les 3 et 4 juin. Lors de la réunion, les participants venant de 12 pays méditerranéens et les représentants de l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) ont abordé ensemble des projets communs et les dernières interventions dans le domaine du traitement de la dépendance aux drogues. Le rapport qui vient d'être publié intitulé "Éducation et formation sur les troubles liés à la toxicomanie" a été salué et présenté comme un bon exemple de la réussite de la coopération sud-sud au sein du Groupe Pompidou.

Le Groupe Pompidou demande la mise en place d’urgence d’un soutien aux patients sous traitement de substitution et de maintien en Ukraine

Lors de la 74ème réunion des correspondants permanents, les politiciens des 36 états membres du Groupe Pompidou ont demandé que soient immédiatement entreprises des actions visant à continuer le traitement de substitution et de maintien en Ukraine en temps de crise. La délégation russe a informé l’ensemble des délégués de la possibilité d’envoyer une équipe cet été en République autonome de Crimée où, puisque la législation russe y est en vigueur, les traitements à base de méthadone ont été interdits. Plus de 800 patients qui étaient auparavant sous traitement de substitution et de maintien se retrouvent désormais sans traitement. Certains patients sont partis pour l’Ukraine continentale afin d’y chercher des traitements ou d’être transférés dans les hôpitaux de Saint-Pétersbourg et de Moscou.
Les correspondants ont aussi commencé à préparer la Conférence ministérielle du Groupe Pompidou qui se tiendra à Strasbourg du 19 au 20 novembre 2014 et qui aura pour thème  "Nouvelles générations – défis pour les politiques antidrogues préexistantes".

suite
Rapport en pièce jointe


La réunion d'experts sur la santé en milieu carcéral

La secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, Gabriella Battaini-Dragoni, a ouvert la réunion d’experts sur la santé en milieu carcéral qui s’est tenue à Strasbourg le 27 mai par un discours qui défendait de meilleures conditions de santé dans les prisons d’Europe selon des normes internationales. Cette réunion a été co-organisée par le Groupe Pompidou et par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et a rassemblé de hauts représentants d’organisations internationales dans le domaine de la santé en milieu carcéral, ainsi que des représentants de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, du Comité Européen pour la prévention de la torture et l’Unité de coopération en matière de droit pénal du Conseil de l’Europe. L’objectif était de balayer le paysage institutionnel actuel de la santé en milieu carcéral et de réfléchir aux moyens à mettre en place pour renforcer l’engagement des autorités sanitaires pour la santé des prisonniers. Il a été décidé que l’ensemble préexistant de règles et de normes internationales pour la protection et la défense de la santé et du bien-être des prisonniers devait être soumis à une évaluation et un développement constants ainsi que prendre en compte les dernières évolutions et les dernières avancées scientifiques dans les domaines de la protection des droits de l’homme, de l’éthique médicale, de la prévention de la torture et des mauvais traitements mais aussi de la santé publique. La réunion fut aussi l’occasion de lancer, en collaboration avec l’OMS, la nouvelle version du manuel sur la santé en milieu carcéral:  "Prisons et Santé".

suite
Santé en milieu carcéral en Europe



Drogues et cybercriminalité

La première réunion du groupe d’experts sur le thème « drogues et cybercriminalité», organisée par le Groupe Pompidou, a eu lieu à Strasbourg les 14 et 15 mai 2014.
En rassemblant les "cyber enquêteurs" et les "enquêteurs du monde réel", le Groupe Pompidou a mis en place un nouveau forum d’experts qui a pour mission de provoquer une prise de conscience, de servir d’espace d’échanges entre professionnels et de créer un réseau. L’objectif est de donner les moyens nécessaires aux  "enquêteurs du monde réel" pour mieux lutter contre les offres de drogues sur internet. En les mettant en relation avec les «cyber enquêteurs», le manque d’interface souvent constaté entre les enquêtes de cybercriminalité et les poursuites des crimes liés à la drogue peut être comblé.
La mission du groupe d’experts se concentre sur l’indentification des principaux fournisseurs de drogues illicites et des ventes à grande échelle (même si les envois individuels sont petits). Comme les probabilités de détection et de condamnation pour vente de drogue sur internet sont encore basses, les tendances présagent un développement de la migration du trafic de rue vers internet.
D’ici la fin de son mandat, il est prévu que le groupe d’experts développe des lignes directrices et un plan d’action pour les enquêtes ainsi que des actions concrètes. Le groupe devra aussi rédiger, dans la mesure du possible, un manuel sur les drogues et la réduction de l’offre ciblée de drogues sur internet afin de permettre une meilleure détection des cas et d’améliorer les techniques d’enquête de ces affaires criminelles liées au trafic de drogues.

Dialogue UE-Asie

Le 12 mai 2014 s’est tenue à Pékin une conférence organisée par "Dialogue UE-Asie" et le Centre des affaires maritimes et du droit de la mer sur les questions de coopération euro-asiatique dans le domaine de la lutte contre le crime organisé transnational en mer. Le secrétaire général exécutif du Groupe Pompidou a assisté à la conférence sur l’invitation des porteurs du projet « Dialogue UE-Asie : Modeler un futur commun pour l’Europe et l’Asie ». M. Patrick Penninckx est intervenu lors de la Conférence sur les politiques de lutte contre le crime organisé et a répété l’importance de continuer à développer les politiques et les moyens de mise en application des lois qui sont déjà mises en place et régissent le trafic par voie maritime. Il a participé à des réunions bilatérales avec M. Wang Yumei et M. Deng Ming, directeur et directeur adjoint de la Commission chinoise nationale de contrôle des stupéfiants. Il a aussi pu rencontrer Mme Wu Tingfang et Mme Liu Peipei de la Division nationale du contrôle des précurseurs. La Chine a participé au travail du Groupe Pompidou sur le détournement des précurseurs chimiques. Dans ce contexte, le Groupe Pompidou a été la première organisation à être informée de la décision de la Chine de rendre illégal le précurseur APAAN (alpha-phenylacetoacetonitrile). Le Groupe Pompidou, en collaboration avec la police hollandaise, a réalisé un manuel qui traite de la transformation de l’APAAN en BMK (benzyle méthyle ketone) en vue de la production illégale d’amphétamines. Ce manuel est désormais largement utilisé par différents organismes d’application de la loi en Europe

Une mission d’experts en Ukraine

En réponse à la crise humanitaire en Ukraine, une mission d’experts venant de Norvège, de Pologne, de Suisse et de Slovénie effectuera un déplacement en Ukraine du 16 au 21 mai afin d’évaluer la situation en ce qui concerne le traitement de substitution aux opiacés et pour élaborer un plan d’urgence. La mission est organisée par le Groupe Pompidou en collaboration avec le service ukrainien de contrôle des drogues avec le concours de partenaires locaux et internationaux.
La mission d’experts évaluera les besoins en approvisionnement de méthadone dans les dispensaires, les cliniques et les pharmacies qui risquent d’accueillir plus de clients suite à la fermeture des dispensaires de méthadone en Crimée. Les experts vont aussi mener des séminaires informatifs à destination des thérapeutes et des médecins qui délivrent des traitements à base de méthadone durant lesquels ils exposeront les directives internationales. De plus, il est prévu que l’équipe partage des informations sur les pratiques les plus appropriées ainsi que sur les directives d’urgence en cas d’interruption de l’approvisionnement de médicaments qui font partie de la liste de l’OMS des médicaments essentiels tels que la méthadone et les traitements contre le VIH. Les pharmaciens et les médecins de Crimée et de l’est de l’Ukraine qui ne pourront pas assister à ces formations seront aussi contactés et conseillés au sujet des mesures d’urgence mise en place. Le grand public sera tenu informé du plan d’urgence et de l’engagement des autorités ukrainiennes ainsi que de celui de la communauté internationale à continuer le traitement des patients toxicomanes et à se battre contre le VIH pendant la crise humanitaire actuelle.
La Fédération de Russie a fait savoir au Groupe Pompidou que leurs spécialistes s’occupent des patients en Crimée. Sans l’autorisation des autorités de facto d’accéder à la Crimée, il ne sera pour l’instant pas possible d’envoyer une équipe sur la péninsule.
Visite officielle en République Tchèque

Le 23 avril, le Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou du Conseil de l'Europe a effectué une visite officielle de 3 jours en République Tchèque. Il a rencontré Monsieur Jindrich Voboril, le coordinateur chèque de la lutte contre l’abus des drogues ainsi que des membres du Département de la Lutte contre la Toxicomanie du gouvernement tchèque, Madame Lucia Kissova, Directrice du Département des Subventions, et Madame Barbora Orlikova, Directeur de l'Unité des Relations Internationales, mais aussi d'autres chercheurs éminents et politiciens tchèques qui travaillent dans le domaine de la lutte contre la toxicomanie. Il a aussi rencontrer l'ancien maire de Prague et l'ancien correspondant permanent du Groupe Pompidou, Pavel Bem, qui est également membre de la Commission Mondiale sur la Politique des Drogues , ainsi que Monsieur Thomas Zabransky, professeur et chercheur émérite dans le domaine de la lutte contre la toxicomanie. Le Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou a par ailleurs visité des centres de traitement indépendants et l'ONG "Progressive". Cette ONG propose aux consommateurs de drogues des services aisément accessibles, des programmes à large portée ainsi que des programmes d'échanges de seringues et d'aiguilles. "Progressive" adopte une approche innovante de la prévention tertiaire et met à disposition, au moyen de distributeurs automatiques, des équipements qui permettent de réduire les risques. Cette visite à Prague a été la première étape avant une grande conférence sur les méthamphétamines qui aura lieu en 2015.
Crise médicale et humanitaire en Crimée

Le Bureau du Groupe Pompidou vient d’exprimer son inquiétude concernant les problèmes critiques résultant de l'absence d'un traitement de substitution aux opiacés pour 803 patients en Crimée, qui ont besoin d'assistance médicale et d'une aide humanitaire d'urgence.
Le Bureau est alerté sur les risques immédiats et graves pour la santé suite à un arrêt du traitement de substitution aux opiacés, qui est illégal dans la Fédération de Russie, particulièrement sur la douleur et la souffrance, ainsi que le risque de décès par surdose.
Les autorités russes ont fourni des explications sur la situation actuelle et ont exprimé leur volonté de démarrer des négociations directes avec les autorités ukrainiennes sur cette question.
En vertu de l'article 2 de la Convention Européenne des Droits de l'Homme sur la Protection de la Vie, les États Membres du Conseil de l’Europe ont l'obligation de fournir des soins de santé adéquats et sont invités à suivre les principes normatifs des politiques de la prévention des risques et la réduction des risques liés à l'usage de substances psychoactives adoptés par le Groupe Pompidou en 2013.
Le Bureau considère qu'il est prioritaire que les autorités de facto continuent de fournir des traitements de substitution aux médicaments figurants dans la liste des médicaments essentiels de l'OMS. Le Groupe est invité à trouver des possibilités d’assister les autres régions de l'Ukraine dans leurs efforts d’aide pendant cette crise médicale et humanitaire. De plus, des discutions sont aujourd’hui menées sur l’opportunité d’envoyer en mission des experts médicaux en Crimée.
Les pays MedNET expriment leur opinion quant à l’impact des activités de coopération

Au cours de la 14ème réunion MedNET à Rabat, les représentants de 10 pays MedNET participant à cet évènement ont accordé un interview sur l’impact de la coopération MedNET dans leur pays.

suite Le site web du réseau MedNET
suite Interview par M. Jallal Toufiq, le Maroc
suite Interview par M. Richard Muscat, Malte (en anglais uniquement)
suite Interview par M. Ramzi Haddad, le Liban
suite Interview par M. Abdullah Al Khraisat, la Jordanie (en Arabe uniquement)
suite Interview par Mme. Elisabetta Simeoni, l'Italie (en anglais uniquement)
suite Interview par Mme. Minerva Malliori, la Grèce (en anglais uniquement)
suite Interview par Mme. Danièle Jourdain-Menninger, la France
suite Interview par M. Emad Hamdi-Ghoz, l'Egypte (en anglais uniquement)
suite Interview par Mme. Leda Christodoulou, Chypre (en anglais uniquement)

Prix européen de la prévention des drogues 2014

La date limite pour le dépôt des candidatures pour le Prix européen de prévention des drogues 2014 est échue! 56 projets en provenance de Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Lituanie, Mexique, Monténégro, Norvège, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovénie, Suède Turquie et de "l'ex-République yougoslave de Macédoine'' ont postulé. Le prix sera décerné par le Groupe Pompidou aux trois projets les plus innovants en matière de prévention des drogues. Les projets seront soumis à un jury de 7 jeunes, eux-mêmes impliqués dans le travail de prévention des drogues, en Europe et au-delà. Le jury, appuyé par 3 experts se réunira au Conseil de l'Europe à la fin du mois d'août pour faire son choix final. Un des facteurs déterminants dans la décision du jury est l’importance de l’implication des jeunes dans les projets. Celle-ci sera plus particulièrement recherchée dans la participation à l’élaboration du projet, sa mise en œuvre, la prise de décision, la gestion et /ou l'évaluation des projets. Le prix sera remis lors de la 16e Conférence Ministérielle du Groupe Pompidou en novembre 2014. Chaque lauréat recevra un trophée, un diplôme et 5.000€ pour renforcer ses activités. Bonne chance!

Réunion du Bureau à Paris

La première réunion du Bureau des Correspondants Permanents de 2014 a eu lieu le 2 Avril à Paris. Les membres du Bureau et le Secrétariat ont examiné les activités mises en œuvre après la 73e Assemblée des Correspondants Permanents ainsi que l’évolution des travaux en cours. Le Bureau a été informé sur les contacts bilatéraux et multilatéraux avec les Etats membres et les Etats non membres, avec les organisations internationales et d'autres organisations, en abordant aussi d’autres sujets, parmi lesquels le budget, les finances et le développement des politiques récentes dans le domaine des drogues. Les participants ont exprimé leur inquiétude par rapport à la situation en Crimée quant aux patients sous traitement de substitution aux opiacés, puisque ce traitement sera abandonné dans le contexte actuel. Le Bureau a examiné une proposition d'un avant-projet pour le programme de la Conférence Ministérielle qui devrait être proposé aux correspondants permanents à leur 74e réunion en juin, ainsi que des idées pour un thème possible de la Conférence Ministérielle et des sous-thèmes pour les présentations des Ministres. Parmi les sujets, les plus importants abordés ont été la future présidence du Groupe Pompidou et la préparation du Programme de travail pour 2015-2018.

La coopération régionale en Europe du Sud-Est

Les 26 et 27 mars, 70 partenaires clés, de nombreux experts et tous les correspondants permanents de l'Europe du Sud-Est, ainsi que M. Patrick Penninckx, Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou ont participé à l’atelier TAIEX (un instrument d'assistance technique et d'échange d'informations géré par la Commission Européenne) sur le traitement de la toxicomanie, qui a eu lieu à Sarajevo. M. Penninckx a réitéré l'importance de l'Europe du Sud-Est en matière de coopération et a souligné la nécessité de continuer le développement de politiques cohérentes de drogues, fondées sur des données probantes dans la région.
L'atelier a été organisé conjointement par L'Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies (OEDT) et le Ministère de la Sécurité de Bosnie-Herzégovine dans le but d'améliorer la qualité de traitement de la toxicomanie dans la région et de partager les meilleures pratiques européennes. Parmi les principaux sujets, ont été discutés : l’E-Santé mentale, les liens entre la toxicomanie et les addictions comportementales, la crise croissante de la dépendance chez les enfants, la collection de données précises sur l'évolution de la toxicomanie ainsi que les perspectives de la coopération dans la région.
C’est le sixième évènement de coopération régionale en Europe du Sud-Est qui a mis en relief les conséquences de la toxicomanie pour la santé. Les réunions précédentes ont eu lieu à Ljubljana, Dubrovnik, Belgrade, Podgorica et Athènes.
Dans le cadre du suivi de l’atelier, il a été suggéré de mettre à jour la publication du Groupe Pompidou sur les systèmes de traitement en Europe du Sud-Est et de planifier un atelier sur l'utilisation de l'Internet dans la prévention et le traitement de la toxicomanie qui devrait être organisé à Tirana.
 

La Réunion du Segment à Haut Niveau de la Commission des Stupéfiants des Nations Unies  (CND) à Vienne 

Le Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou, Patrick Penninckx, a représenté le Conseil de l'Europe et le Groupe Pompidou pendant la Réunion du Segment à Haut Niveau de la Commission des Stupéfiants des Nations Unies (CND) à Vienne les 13 et 14 Mars 2014, ainsi que lors de la Commission des Stupéfiants (Conseil économique et social) la semaine suivante. Le Groupe Pompidou a distribué quatre documents d'orientation pour les délégués: sur la réduction des dommages, sur la formation et l'éducation, sur l'addictologie, sur les politiques d'austérité ainsi que le document sur le profil pays pour Israël concernant les politiques des drogues. Les deux premiers documents ont servi de base pour des résolutions adoptées par la Commission des Stupéfiants des Nations Unies. M. Penninckx a aussi eu des entretiens bilatéraux avec certains coordonnateurs nationaux des drogues, des Correspondants Permanents du Groupe Pompidou ainsi qu’avec d'autres représentants de haut niveau.

Journée Internationale de la Femme.

Le Groupe Pompidou lance un projet inédit de recherche sur la dimension de genre dans l’utilisation de médicaments délivrés sous ordonnance. Jusqu'à présent, l’étude de la toxicomanie a mis l'accent sur les substances licites et illicites, mais l'usage non médical de médicaments délivrés sous ordonnance n'est pas encore bien connu. Environ 20 pays d’Europe et de la région méditerranéenne participeront à une étude qui explorera les différences de genre concernant l'usage non médical de médicaments délivrés sous ordonnance par une analyse des données disponibles et l'identification de lacunes dans les informations. Cette première étude devrait mener à des recommandations pour de futures recherches pour l’élaboration de politiques et les pratiques.

Le rapport annuel d’activités MedNET est maintenant disponible
 
Depuis la création du réseau MedNET, un rapport d’activités annuel est publié chaque année. Le rapport d’activités 2013 est maintenant disponible. Il donne un résumé des activités menées en 2013 grâce à un financement de la France, de l’Italie et du Programme Sud conjoint Conseil de l’Europe/Union Européenne.

suite
Le rapport d’activités 2013


Prévention des risques et la réduction des dommages

La présidence française du Groupe Pompidou a porté une initiative visant à proposer une définition consensuelle pour le concept de la prévention des risques et la réduction des dommages, ainsi qu’à établir un cadre de référence pour des actions concrètes, fondées sur les preuves. Fruit de plus de deux années de négociations, le document d’orientation a été adopté en 27 novembre 2013 à l’occasion de la 73e réunion des Correspondants permanents du Groupe Pompidou.

suite
En savoir plus

Déclaration d’Athènes
 
Un des résultats les plus importants de la 73ème réunion des Correspondants Permanents du Groupe Pompidou a été l’adoption de la Déclaration sur la protection de la santé publique qui assure des services essentiels dans les politiques en matière de drogues en cas de mesures d’austérités (Déclaration d’Athènes). Il y a un besoin urgent de renverser la corrélation entre la crise économique, les tendances de santé publique inquiétantes et le risque de discrimination. La Déclaration d’Athènes note que la crise financière et économique mondiale en Europe et les mesures de rigueur liées à la santé ont déjà provoqué et pourraient renforcer les défis liés à la santé de l’individu et de la population dans son ensemble. D’après l’entretien réalisé avec Meni Malliori, la réunion a été « une bonne occasion de partager nos inquiétudes, expériences ainsi que les espoirs pour l’avenir ».

L’entretien complet avec Meni Malliori, President of the Greek Organisation against Drugs (OKANA) sur la prévention du VIH en Grèce, les mesures d’austérité et la Déclaration d’Athènes peut être trouvé ici.


suite Déclaration d’Athènes (en anglais uniquement)

Le lancement du Prix européen de la prévention des drogues - Appel à candidatures des projets

Le 26 novembre 2013, lors de la 73ème Conférence des Correspondants Permanents du Groupe Pompidou, deux jurés lanceront le 6ème Prix européen de la prévention des drogues à Athènes. Ainsi, nous invitons les projets à poser leur candidature au Prix 2014 qui sera décerné à la fin de l'année 2014.
L’ensemble des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe, l’Israël et le Maroc, les Pays observateurs ainsi que les Pays participants du Réseau méditerranéen de coopération sur les drogues et les addictions (MedNET) (Algérie, Egypte, Jordanie, Liban, Tunisie) sont invités à concourir.

suite Appel à candidatures des projets
suite Podcast sur le lancement de l’appel à candidatures de projets 2014 (en anglais)
suite Concept, règles et procédures
suite Formulaire de candidature

La formation de haut niveau 2014

La semaine dernière, les correspondants permanents sont tombés d'accord pour traiter le sujet portant sur "‘la mise en œuvre de politique de lutte contre la drogue sous les contraintes budgétaires et les mesures d'austérité » pour la formation de haut niveau 2014 à destination des gestionnaires de la politique de la drogue. Déjà cette semaine, le groupe d'experts s'est rencontré pour commencer les préparations. En effet, durant des années l'EMCDDA a contribué de manière significative à cette activité avec d'autres experts internationaux. Les renseignements sur la démarche d’application seront ainsi exposés la semaine prochaine.

suite Page web du EMCDDA (en anglais uniquement)
Page d'accueil
Agenda
Septembre

8-12: Athènes
Séminaire de qualification. Formation pour managers 2014

11-12: Kiev
Conférence internationale: réduire la demande de drogues - l'amélioration de la vie humaine à Kiev

15: Budapest
Traitement de la toxicomanie dans les prisons

22: Rome
Conférence sur ‘l’abus par les femmes de médicaments délivrés sous ordonnances‘

24-26: Strasbourg
Conférence annuelle sur les précurseurs. Palais de l'Europe

29-30: Istanbul
Atelier régional pour l'Europe du Sud-Est


suite Agenda 2014
Publications & Documents


suite Nos publications (ISBN)
suite Nos documents (P-PG/)
Thématiques
suite Nos dossiers
suite Jeunesse